Ecoutes des présidents français: qu'est-ce que la NSA?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ecoutes des présidents français: qu'est-ce que la NSA?

Publié le 24/06/2015 à 10:24 - Mise à jour à 10:31
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Les récentes révélations sur les écoutes de trois présidents français par la NSA suscitent la colère de la France qui découvre l'ampleur de la surveillance effectuée par l'agence de renseignement américaine, jusqu'alors très discrète.

C'est un nouveau coup dur pour l'administration Obama. Alors que l'agence de renseignement américaine, la fameuse NSA, est déjà au cœur de plusieurs scandales, les révélations de Libération et de Mediapart, en lien avec Wikileaks, sur les écoutes de trois présidents français par les services américains ternissent encore plus l'image de cette institution.

Une bien mauvaise publicité dont la NSA, très décriée jusque dans son pays, se serait bien passée. L'agence de renseignement a été créée en 1952 pour empêcher un nouveau désastre militaire de type Pearl Harbour. En effet, en le 7 décembre 1941, le Japon lance une attaque surprise sur la base militaire de Pearl Harbour près d'Hawaï, détruisant une part non-négligeable de la flotte américaine du Pacifique et entraînant les Etats-Unis dans la Seconde guerre mondiale. Une attaque que le renseignement américain n'avait pas pu prévoir.

La NSA grandit dans l'ombre de la CIA pour surveiller les communications à travers le monde et intercepter les messages pouvant porter atteinte à la sécurité des Etats-Unis. Elle cultive tellement le secret que la NSA (National Security Agency) est surnommée par les citoyens la "No such agency" ("une telle agence n'existe pas" en anglais).

Toute puissante, l'agence disposait encore en 2013 d'un budget dépassant les 10 milliards de dollars, employant près de 40.000 personnes et disposant de moyens d'interceptions de communications considérables avec des centaines de satellites espions. Selon Le Monde qui avait eu accès aux documents publiés par le "lanceur d'alerte" Edward Snowden, du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013, 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques françaises ont été effectués par la NSA. Un chiffre tout bonnement astronomique pour une seule année.

Le Patriot Act, qui élargi considérablement les compétences de l'Agence, une loi mise en place par l'administration Bush suite au 11 septembre 2001, avait quasiment donné un blanc-seing à la NSA pour écouter tout ce qu'elle jugerait utile à la politique de défense des Etats-Unis.

En plus de son centre ultramoderne à Fort George G. Meade dans le Maryland, la NSA s'appuierait sur un réseau d'antennes et matériels d'écoute à travers le monde, notamment placés sur les ambassades américaines.

Toutefois, face aux récentes révélations sur l'ampleur des écoutes de la NSA, le gouvernement Obama a été obligé de promulguer une réforme de l'agence de renseignement le 2 juin dernier. Le "USA Freedom Act" est un projet de loi qui instaurera une limitation des pouvoirs de surveillance de la NSA, l’Agence nationale de sécurité américaine, en contrepartie d’une prolongation de certaines dispositions du Patriot Act. Le NSA ne doit, théoriquement, plus recueillir de métadonnées (soit les informations entourant un appel ou un SMS: destinataire, heure d’appel, géolocalisation) des Américains depuis le 1er juin. Un dispositif que la plupart des observateurs internationaux décrivent comme "un trompe l'oeil".
 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le siège de la NSA à Fort Meade aux Etats-Unis.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-