Election en Allemagne 2017 - Que disent les derniers sondages?

Election en Allemagne 2017 - Que disent les derniers sondages?

Publié le :

Samedi 23 Septembre 2017 - 14:59

Mise à jour :

Dimanche 24 Septembre 2017 - 11:37
© Tobias SCHWARZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dimanche 24, 61,5 millions d'Allemands sont appelés aux urnes pour renouveler leurs députés lors des élections législatives fédérales. Les sondages donnent la CDU gagnante ce qui devrait mener Angela Merkel vers un quatrième mandat comme Chancelière. Mais les lignes peuvent encore bouger.

Ce dimanche 24, les Allemands se rendent aux urnes pour renouveler leur parlement et, par ce biais, désigner le nouveau Chancelier, ou renouveler Angela Merkel pour un quatrième mandat. Depuis plusieurs mois, la CDU d'Angela Merkel fait cavalier seul et jamais le SPD (gauche, principal parti d'opposition) n'a semblé pouvoir menacé la tête de l'exécutif allemand. Et si les derniers sondages montrent que la CDU cède un peu de terrain... le SPD en fait autant. La CDU-CSU est maintenant créditée selon les études d'un score entre 34% et 36% des intentions de vote. C'est loin devant le SPD de Martin Sculz crédité de 21%-22%.

La performance pourrait surtout venir des partis situés aux deux extrêmes. En premier lieu l'AfD, le parti d'extrême droite ouvertement antisémite et révisionniste, devrait rentrer au parlement avec 11% des intentions de vote. Il dépasserait le FDP, les libéraux, qui affichent 10% d'intention de vote. Die Linke, l'extrême gauche allemande (8,5%) parvient de son côté à dépasser les Grünen, les écologistes allemands (8%).

Un total de 61,5 millions d'Allemands sont appelés aux urnes ce dimanche 24 pour le seul et unique tour des élections législatives fédérales. Les électeurs vont désigner les membres du 19ème Bundestag (l'équivalent de l'Assemblée nationale) qui, au terme de tractations devant mener à la formation d'une coalition, désignera un chancelier.

Pour autant,  le résultat de ce scrutin aux règles très particulières (chaque électeur a par exemple deux voix ou encore le nombre d'élus peut varier) est loin d'être scellé. Quelle coalition autour d'Angela Merkel fixera le cap de la politique allemande des prochaines années? La question est loin d'être anecdotique tant pour le pays, où le ressentiment à l'encontre des migrants monte, que pour l'Europe, dont l'Allemagne est de fait un pays leader.

La CDU d'Angela Merkel oscille entre 10 et 15 points de plus que le SPD de Martin Schulz.

Commentaires

-