Entre internement forcé et formation, les Ouïghours ont-ils vraiment le choix ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Entre internement forcé et formation, les Ouïghours ont-ils vraiment le choix ?

Publié le 23/09/2020 à 07:18
GREG BAKER / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Accusée d’interner massivement les Ouighours pour « les déradicaliser », la Chine se défend en soulignant son ambitieux programme de formation à destination d’une population fragile.

C’est en raison du travail forcé dans la province du Xinjiang, érigé en véritable organisation structurelle, que les Etats-Unis ont adopté, il y a quelques jours, une interdiction de commercer avec cette province chinoise. Condamnée par Pékin, cette décision américaine a été suivie, le 17 septembre dernier, de la publication d’un livre blanc officiel chinois : « Emploi et droits du travail au Xinjiang »

Formation professionnelle ou lavage de cerveau ?

Selon Pékin, le Xinjiang, dont 70 % de la population est constituée de Ouïghours, une population essentiellement musulmane, connait une belle prospérité. Non seulement, le marché du travail est en forte croissance depuis des années, mais les revenus connaissent eux aussi une tendance haussière. Le gouvernement chinois reconnait toutefois, que pour maintenir ce climat de croissance et pour lutter contre les « dérives terroristes » de certains, un ambitieux plan de formation existe depuis 2014, et ce pour ces « personnes ont des idées dépassées et souffrent d’une pauvre éducation et d’une (faible) employabilité ». 1.3 million de personnes bénéficieraient chaque année de ce plan de formation.

C’est justement le chiffre estimé par de nombreux chercheurs et des ONG en ce qui concerne le nombre de Ouïghours enfermés dans des camps d’internement. Cette dénonciation n’est pas nouvelle, et pendant longtemps Pékin a démenti. Pourtant, les témoignages de « lavage de cerveau » pour garantir la déradicalisation de ces forcenés ou encore les récits de torture sont innombrables. Pékin admet aujourd’hui l’existence de ces centres de formation. Pour l’Etat Chinois, cette lutte contre le sectarisme et la radicalisation religieuse va de pair avec la formation proposée pour permettre à chacun de trouver un emploi. Pour les ONG, l’internement forcé des Ouighours concrétise une dictature totale, la formation n’étant qu’un prétexte.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Camp d'internement pour rééduquer ou centre de formation ?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-