Etat islamique: Abou Bakr al-Baghdadi appelle les musulmans à rejoindre "le califat"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Etat islamique: Abou Bakr al-Baghdadi appelle les musulmans à rejoindre "le califat"

Publié le 15/05/2015 à 09:39 - Mise à jour à 09:58
©Reuters TV
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Le chef des djihadistes de l'Etat islamique a mis en ligne un message dans lequel il invite tous les musulmans à rejoindre son organisation. Il fait également mention de l'opération militaire saoudienne au Yémen, ce qui permet d'affirmer que son intervention a été enregistré après le 25 mars

Après un long silence de six mois, le "calife" autoproclamé de l'Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, est réapparu à travers un message audio mis en ligne par l'organisation djihadiste. Dans une allocution de près d'une demi-heure, le leader du groupe terroriste exhorte tous les musulmans à faire la hijra (soit immigrer en terre musulmane) dans le califat à cheval entre la Syrie et l'Irak pour y faire le djihad contre "les juifs, les croisés, les rawâfid (terme péjoratif pour désigner les chiites, NDLR), les laïcs, les athées et les apostats".

Si les candidats au djihad ne peuvent rejoindre la Syrie ou l'Irak, al-Baghdadi les exhorte "à combattre où ils sont".

"L'islam n'a jamais été la religion de la paix, l'islam est la religion de la guerre", poursuit le chef de l'EI. "N'est-il pas venu pour vous le temps de savoir qu'il n'y a ni puissance, ni honneur, ni sécurité ni droit si ce n'est à l'ombre du califat?" explique-t-il, s'adressant aux musulmans.

Abou Bakr al-Baghdadi critique également les civils sunnites qui fuient les combats dans la province d'al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak, pour trouver refuge à Bagdad ou dans les territoires contrôlés par le gouvernement. "Revenez sur vos terres, restez dans vos maisons et tournez-vous, après Allah, vers vos frères de l'État islamique qui seront un refuge sûr", ajoute-t-il.

Dans son message, le "calife" de l'EI s'en prend à plusieurs reprises à l'Arabie saoudite qu'il accuse d'être à la solde "des juifs et des Américains" et dénonce l'opération Tempête décisive lancée par le royaume au Yémen contre les rebelles houthis. La mention de cette opération permet d'affirmer que le message a été enregistré récemment: le début des bombardements saoudiens sur le territoire yéménite date en effet du 25 mars. Le 21 avril, le quotidien britannique The Guardian avait affirmé que Baghdadi avait été "sérieusement blessé" le 18 mars dans l'ouest de l'Irak dans une frappe de la coalition contre l'EI, menée par les Etats-Unis et mettait en doute sa capacité à diriger l'Etat islamique. Une information finalement mise en doute par le Pentagone.

 

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le "calife" de l'EI a enregistré un nouveau message audio.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-