Etat islamique: à Mossoul, les femmes peuvent conduire mais les hommes doivent porter la barbe

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Etat islamique: à Mossoul, les femmes peuvent conduire mais les hommes doivent porter la barbe

Publié le 01/06/2015 à 16:55 - Mise à jour à 17:03
©Stringer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le groupe terroriste Etat islamique vient, contre toute attente, d'autoriser les femmes à conduire dans son fief de Mossoul. Une façon de s'opposer à l'Arabie saoudite, qui l'interdit toujours.

L'Etat islamique (Daech) entend régenter tous les aspects de la vie des populations qui sont tombées sous son joug. C’est ainsi que, selon une information diffusée par Le Figaro, on apprend que le groupe radical sunnite autorise les femmes à conduire des voitures dans Mossoul, son fief du nord de l'Irak.

"Il n'y a aucun texte religieux qui interdit aux femmes de conduire leur voiture", a expliqué un responsable de l'EI en charge du "hisbah", la branche qui s'occupe de la vérification théologique de certaines décisions prises par le groupe Etat islmaique (EI). "Ce n'est pas quelque chose de détestable", a-t-il ajouté. "Les femmes avaient l'habitude de se déplacer à cheval ou à dos de chameaux et le Prophète ne leur interdisait pas. Par conséquent, comment pourrions-nous en faire autrement?", a expliqué ce cadre de l'EI, interrogé par le journal qatari al-Qods al-Arabi.

Il ne faut pas voir dans cette décision une volonté d'émancipation de la femme mais bien un camouflet porté par le groupe djihadiste à l'Arabie saoudite (contre laquelle il a revendiqué 4 attentats-suicides récemment), qui interdit toujours à ses habitantes de conduire des véhicules.

Le groupe Etat islamique distribue également depuis quelques semaines des prospectus annonçant la mise en place, à compter de ce lundi 1er juin, d'une nouvelle loi: porter la barbe est obligatoire et se raser est interdit. A noter que le régime taliban d'Afghanistan avait promu une loi similaire lorsqu'il contrôlait le pays: des "patrouilles de la barbe" avaient le pouvoir de condamner à une peine de trois jours à une semaine de prison tout homme s'étant ne serait-ce que taillé la barbe.

Il ne faut d'ailleurs y voir aucune coquetterie là-dedans. Les djihadistes de l'Etat islamique redoutent une offensive irakienne ou kurde, appuyée par les bombardements de la coalition internationale, contre Mossoul depuis la chute de la ville stratégique de Tikrit en mars dernier. Obliger tous les hommes à porter la barbe leur permettrait de se fondre plus facilement dans la foule en cas de revers militaire.

 

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'Etat islamique autorise les femmes à conduire dans son fief de Mossoul en Irak.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-