Etats-Unis: Jeb, un troisième Bush dans la course à la Maison Blanche

Etats-Unis: Jeb, un troisième Bush dans la course à la Maison Blanche

Publié le :

Mercredi 17 Décembre 2014 - 12:24

Mise à jour :

Mercredi 17 Décembre 2014 - 13:19
Jeb Bush, le frère cadet de George W. Bush et fils de George Bush senior, a annoncé ce mardi 16, qu'il réfléchissait "activement" à se lancer dans la course à la présidence des Etats-Unis. Peu connu du grand public, l'ex-gouverneur de Floride, est donné pour l'instant favori.
©Jeb Bush/Facebook
PARTAGER :
-A +A

Après des semaines de rumeurs, Jeb Bush a levé le doute. Plus d'un an avant le début des primaires présidentielles de 2016, le républicain a annoncé, ce mardi 16, qu'il pensait à se lancer dans la course à la présidence des Etats-Unis. C'est sur son compte Facebook qu'il a annoncé la nouvelle, prenant ses rivaux de court. "J'ai décidé d'explorer activement la possibilité d'être candidat à la présidence des Etats-Unis", a-t-il confié. Si rien n'est encore sûr, cette annonce marque la première étape d'une candidature aux primaires.

Evidemment, son nom de famille fait tilt mais le troisième Bush reste encore peu connu du grand public. A 61 ans, Jeb Bush, de son nom complet John Ellis Bush, est le frère cadet de l'ancien président des Etats-Unis, George W. Bush (2001-2009), et le fils de George Bush Sr (qui fut président de 1989 à 1993). Gouverneur de l'Etat de Floride de 1999 à 2007, il dirige aujourd'hui la Fondation pour l'Excellence Educative, qui milite pour une réforme du système éducatif américain, dont il dénonce le retard et le manque d'ambition.

Pour l'année prochaine, ses intentions sont claires: voyager à partir de janvier à travers le pays pour commencer à récolter les premiers fonds, dont il aura besoin pour concrétiser son ambition.  Père de trois enfants et marié à une Mexicaine, Columba Garnica Gallo, il se présente comme un républicain pragmatique, avec une vision "positive", notamment sur le thème de l'immigration, où il s'oppose à l'aile dure du parti républicain, hostile aux régularisations de sans-papiers. 

A l'heure actuelle, les sondages le placent légèrement en tête des primaires républicaines. A terme, s'il se qualifiait, il retrouverait probablement Hillary Clinton, largement en tête chez les démocrates, lors de la présidentielle de 2016. Vingt-quatre ans après celui entre George Bush et Bill Clinton en 1992, un nouveau duel Bill-Clinton pourrait alors bien avoir lieu. 

 

Jeb Bush est le troisième Bush à aspirer à la présidence des Etats-Unis.


Commentaires

-