Etats-Unis: la convention du Parti républicain s'annonce houleuse pour Donald Trump

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Etats-Unis: la convention du Parti républicain s'annonce houleuse pour Donald Trump

Publié le 18/07/2016 à 16:29 - Mise à jour à 16:41
©Kena Betancur/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La convention républicaine commence lundi à Cleveland aux Etats-Unis. Les 4.000 délégués du Parti républicain devraient investir le candidat Donald Trump mais les 4 jours de la convention vont être tendus, entre soutiens qui font défaut et opposition directe à Donald Trump.

Les conventions des partis démocrate et républicain sont des éléments essentiels de la vie politique américaine, une grand-messe durant laquelle les candidats sont officiellement investis. Celle du Parti épublicain débute lundi 18 juillet à Cleveland, dans l'Etat de l'Ohio, aux Etats-Unis. Les quatre jours de la convention sont dédiés à une série de discours à la fin de laquelle les 4.000 délégués ayant fait le déplacement, investissent, sans surprise, le candidat désigné par les urnes. Mais cette année le candidat en question, Donald Trump, continue de diviser son parti avec l'absence de certains élus républicains et le refus de financement de grands sponsors.

De nombreux ténors du Parti républicain ont fait savoir qu'ils ne se déplaceraient pas à la convention. Parmi eux les anciens candidats Mitt Romney et John McCain, de fervents opposants à Donald Trump. Le sénateur de l'Arizona Jeff Flake a indiqué à l'agence Associated Press qu'il devait "tondre la pelouse de sa résidence" pendant la convention. Donald Trump perd aussi des soutiens de poids avec l'absence annoncée des Bush, Jeb, George et leur père, qui, comme d'autres élus républicains, ont décidé de boycotter l'évènement. Alors que la convention est normalement l'endroit où s'expriment les célébrités du parti, cette année ce seront surtout des célébrités de la société civile qui prendront le micro: des leaders religieux, des chefs d'entreprise et une astronaute.

Au-delà des politiques, ce sont aussi de grandes entreprises américaines qui ont refusé de participer financièrement à l'évènement: le géant Apple, citant les propos controversés de Donald Trump sur les femmes et les minorités, a décidé de ne pas soutenir la convention cette année. Il en va de même pour Motorola et d'autres grands sponsors comme Ford, General Electrics ou Wells Fargo, qui d'ordinaire dépensent beaucoup pour l'évènement.

Enfin, si Donald Trump a su convaincre l'électorat et profiter d'un soutien populaire important, il reste au sein du Parti républicain des "anti-Trump" très actifs. Un mouvement "Jamais Trump" a été fondé par des délégués rebelles qui comptent perturber les opérations de votes. Les autorités craignent aussi des violences externe au parti car de nombreuses manifestations sont prévues aux abords du Quicken Loans Arena, la salle de sport géante qui doit abriter la convention: elles rassembleront notamment des associations féministes et pacifistes. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La convention républicaine débute lundi 18 à Cleveland dans l'Ohio. Les délégués qui se sont déplacés devraient investir Donald Trump à la fin des quatre jours de débats et de discours.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-