Etats-Unis: une petite fille parvient à donner une lettre au pape (VIDEO)

Etats-Unis: une petite fille parvient à donner une lettre au pape (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 25 Septembre 2015 - 17:37

Mise à jour :

Vendredi 25 Septembre 2015 - 19:43
©Capture d'écran/Vidéo YouTube
PARTAGER :
-A +A

La petite Sofia, 5 ans, est parvenue, mercredi 23 à Washington, à franchir le dispositif de sécurité pour arriver jusqu'au pape. Elle a ainsi pu lui remettre une lettre sur la situation des immigrés aux Etats-Unis.

Le pape François effectue depuis mardi 22 sa première visite aux Etats-Unis. Bien que le souverain pontife affectionne le contact avec la foule, les mesures de sécurité drastiques l'ont contraint à se limiter, mercredi 23, à un bref tour en papamobile près de la Maison-Blanche. Le tout à bonne distance des personnes venues l'acclamer, et protégé par la police et ses propres gardes du corps.

Mais quelqu'un a tout de même réussi à déjouer le système de sécurité: la petite Sofia Cruz, 5 ans. Celle-ci a franchi les barrières. Elle a rapidement été bloquée par un policier américain. Mais ce mini-incident n'a pas échappé au pape, qui a fait stopper le cortège et demandé qu'on lui amène l'enfant, pour l'embrasser.

Mais ce n'était pas qu'une accolade qu'était venue chercher Sofia Cruz. Celle-ci avait une mission: remettre un message au pape. L'enfant et ses parents avaient en effet fait le voyage avec des membres de leur paroisse depuis Los Angeles.

Dans la lettre qu'elle a pu donner au souverain pontife, la fillette explique être elle-même citoyenne des Etats-Unis car elle y est née, ce qui n'est pas le cas de ses parents d'origine mexicaine. Une situation qui concernerait 5 millions d'enfants aux Etats-Unis. Sofia explique ainsi craindre qu'on lui enlève ses parents. La lettre demandait donc au pape de soutenir auprès de Barack Obama le processus de légalisation des immigrés sans-papiers.

Après avoir accompli sa mission, Sofia a été accueillie en héroïne par ses parents et les membres de son église et sa famille. Le père et la fille sont émus aux larmes.

Durant ce déplacement, le pape a fait stopper les véhicules à deux autres reprises pour embrasser des enfants. A la Maison-Blanche, il a déclaré: "Comme fils d'une famille d'immigrés (il est né en Argentine de parents d'origine italienne, NDLR), je suis heureux d'être un hôte en ce pays, qui a été en grande partie bâti par de semblables familles".

(Voir ci-dessous la vidéo de la petite fille et du pape):

 

 

Le pape a demandé à ses services de sécurité de laisser passer la fillette.


Commentaires

-