Guerre en Syrie: le cessez-le-feu entre le régime de Damas et une partie de l'opposition globalement respecté

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Guerre en Syrie: le cessez-le-feu entre le régime de Damas et une partie de l'opposition globalement respecté

Publié le 30/12/2016 à 12:12 - Mise à jour à 13:03
©Stringer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le cessez-le-feu en Syrie, entré en vigueur jeudi à minuit, a été globalement respecté par les rebelles et le régime de Bachar al-Assad, du moins dans ses premières heures. L'accord conclu sous l'égide de la Russie et de la Turquie doit par ailleurs amorcé l'ouverture des négociations de paix.

Le cessez-le-feu en Syrie, entré en vigueur jeudi 29 à minuit, a été globalement respecté par les rebelles syriens et le régime de Bachar al-Assad. Seuls quelques accrochages isolés ont eu lieu dans la nuit et n'ont pas remis en question l'accord conclu sous l'égide de la Russie et la Turquie. L'arrêt des combats a été annoncé par le président russe Vladimir Poutine. Il a ensuite été confirmé par l'armée syrienne et la Coalition nationale syrienne (CNS), principale composante de l'opposition en exil.

La suspension des hostilités a été approuvée par "les principales forces" de la rébellion selon la Russie. Six groupes rebelles auraient approuvé l'accord, mais le puissant groupe Ahrar Al-Sham a démenti avoir signé la trêve sur le compte Twitter de son porte-parole. Cet accord ne concerne pas les groupes terroristes qui sévissent dans le pays comme l'organisation djihadiste Etat islamique (EI).

Le cessez-le-feu a été négocié sans les Etats-Unis et l'Organisation des Nations unies. Les Américains soutiennent la rébellion alors que la Russie est une alliée du régime de Bachar al-Assad. L'arrivée à la Maison-Blanche, le 20 janvier, d'un Donal Trump qui a fait campagne sur l'isolationisme pourrait cependant changer la donne. Cet accord intervient une semaine après la victoire la plus importante de Bachar al-Assad, la reprise de la ville d'Alep (nord-est de la Syrie) effectuée grâce aux soutiens de ses alliés l'Iran et la Russie.

C'est la première fois que la Turquie, soutien des rebelles, appuie un tel accord. La coopération russo-turque sur le conflit syrien, a repris en juin après plusieurs mois de crise. Ce cessez-le-feu est une deuxième victoire pour Recep Erdogan et Vladimir Poutine, après l'arrêt des combats à Alep et l'évacuation des civils et des rebelles des derniers quartiers insurgés de la métropole. Le cessez-le-feu doit ouvrir la voie à de nouvelles négociations de paix prévues en janvier à Astana, la capitale du Kazakhstan. Le conflit syrien a fait plus de 310.000 morts et des millions de réfugies depuis mars 2011.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le cessez-le-feu en Syrie, négocié par la Russie et La Turquie, a été respecté vendredi 30.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-