"Hier soir en Suède": quand Donald Trump laisse entendre qu'un attentat imaginaire a eu lieu

"Hier soir en Suède": quand Donald Trump laisse entendre qu'un attentat imaginaire a eu lieu

Publié le 20/02/2017 à 08:57 - Mise à jour à 09:04
©Jim Watson/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Samedi, Donald Trump a évoqué lors d'un meeting les attentats terroristes qu'a connus l'Europe, ainsi que des évènements qui auraient eu lieu la veille en Suède. Sauf qu'aucune attaque n'y a eu lieu. Le président américain s'est justifié en parlant d'un documentaire qui avait été diffusé vendredi.

Victime de revers successifs, Donald Trump est passé à la contre-offensive depuis jeudi 16, en misant sur les thèmes et stratégies qui ont fait de lui le 45e président des Etats-Unis. Comme s'il était de nouveau en campagne, il a tenu samedi 18 un discours devant plusieurs milliers de fidèles réunis à Melbourne (Floride). Mais là, il a créé une nouvelle polémique et un petit incident diplomatique avec la Suède en semblant évoquer un attentat qui n'a jamais eu lieu.

Outre les médias, les démocrates et autres opposants, Donald Trump s'en est également pris à son autre cible favorite: les immigrés. Et d'avancer l'exemple d'une Europe qui paye avec les attentats le prix de son acceptation des réfugiés, citant notamment les exemples de l'Allemagne  et de la France, mais aussi de la Suède.

"Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui s’est passé hier soir (vendredi 17) en Suède. La Suède, qui l’aurait cru? La Suède. Ils ont accueilli beaucoup de réfugiés, et maintenant ils ont des problèmes comme ils ne l’auraient jamais pensé".

Sauf que si Berlin, Paris et Nice ont été la cible d'attentats djihadistes depuis 2015, la Suède n'a pas été touchée. Les affirmations du président des Etats-Unis ont déclenché à la fois l'inquiétude -certains suédois se demandant si une attaque avait eu lieu-, les moqueries, mais aussi la réaction du gouvernement suédois qui a demandé des explications via son ambassade à Washington.

Dans un tweet, Donald Trump a alors indiqué qu'il ne faisait pas référence à un attentat et que "hier soir en Suède" faisait en fait référence à un reportage diffusé vendredi 17 par la chaîne Fox News, connue pour ses penchants conservateurs. On y voit notamment le sulfureux réalisateur de documentaires Ami Horowitz -très inspiré par la question migratoire- évoquer "la violence qui se répand en Suède".

L'affaire a été reprise par les opposants de Donald Trump qui dénoncent une nouvelle fois les arrangements avec les faits du milliardaire, cette fois sous les hashtags #LastNightinSweden et #SwedenIncident.

Le dernier attentat djihadiste en Suède remonte à 2010. Un kamikaze avait fait deux blessés légers.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


"Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui s’est passé hier soir en Suède", a déclaré samedi Donald Trump.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-