Hongrie: référendum le 2 octobre sur les quotas de réfugiés à accueillir

Hongrie: référendum le 2 octobre sur les quotas de réfugiés à accueillir

Publié le :

Mardi 05 Juillet 2016 - 12:40

Mise à jour :

Mardi 05 Juillet 2016 - 12:50
Fermement opposée au plan européen de relocalisation des réfugiés dans l'Union européenne, la Hongrie organisera un référendum sur le sujet le 2 octobre prochain. Elle devait accueillir 2.300 réfugiés selon le plan prévu par la Commission européenne.
©Thierry Charlier/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La mode est visiblement aux référendums. Après le Brexit, c'est au tour de la Hongrie d'en organiser un par rapport à ses relations avec l'Union européenne. Pas question de "Honxit" cette fois-ci mais de la gestion des réfugiés.

Le très autoritaire Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a annoncé ce mardi 5 que son gouvernement organiserait une consultation populaire pour répondre à cette question: "voulez-vous que l'Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non hongrois en Hongrie sans l'approbation du Parlement hongrois?".

Il est de notoriété public que le très conservateur et réactionnaire Viktotr Orban est farouchement opposé au plan européen de répartition des réfugiés. La présidence hongroise a annoncé la tenue de ce référendum ce mardi 5 juillet 2016.

Budapest estime que ces quotas obligatoires de répartition de migrants, adoptés en septembre dernier par les vingt-huit, violent sa souveraineté. Le gouvernement hongrois a commencé début avril sa campagne pour le non, agitant notamment le spectre de "terroristes" parmi les réfugiés. 

La Commission européenne a toutefois rappelé que ce programme avait été décidé lors "d'un processus de décision sur lequel se sont accordés tous les Etats membres", et que ce plan était juridiquement contraignant. La Hongrie a porté plainte en décembre devant la justice européenne dans l'espoir de se dégager de cette obligation d'accueillir 2.300 réfugiés.

L'année dernière, alors que des centaines de milliers de migrants originaires du Proche-Orient et d'Afrique tentaient d'atteindre le nord de l'Europe par la Hongrie, le gouvernement hongrois avait fait ériger une clôture de barbelés le long de la frontière sud du pays avec la Croatie et la Serbie pour bloquer les migrants.

 

Fermement opposée au plan européen de relocalisation des réfugiés dans l'Union européenne, la Hongrie organisera un référendum sur le sujet le 2 octobre prochain.


Commentaires

-