Israël suspend le rôle de l'UE dans le processus de paix avec la Palestine

Mesures de rétorsion

Israël suspend le rôle de l'UE dans le processus de paix avec la Palestine

Publié le :

Lundi 30 Novembre 2015 - 10:29

Mise à jour :

Lundi 30 Novembre 2015 - 10:43
Suite à la décision de l'Union européenne d'imposer une mention d'origine des produits importés des colonies de peuplement juives implantées dans les territoires occupés palestiniens, Israël a ordonné la suspension provisoire du rôle de l'UE dans le processus de paix au Proche-Orient.
©Gary Cameron/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Union européenne ne participera plus, dans l'immédiat, au processus de paix entre les Palestiniens et Israël. En réaction à la décision des 28, le 11 novembre dernier, d'imposer une mention d'origine des produits importés des colonies de peuplement juives implantées dans les territoires occupés palestiniens, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a ordonné dimanche 30 de procéder à un "réexamen de l'implication des institutions européennes dans tout ce qui a trait au processus diplomatique avec les Palestiniens".

Des contacts sur le règlement du conflit au Proche-Orient seront toutefois préservés dans un cadre bilatéral avec les Etats-membre importants, comme la France, le Royaume-Uni ou l’Allemagne, indique le gouvernement israëlien dans un communiqué, affirmant que cette suspension sera en vigueur en attendant une "réévaluation" du rôle de l'UE dans le processus de paix.

Cette action est loin d'être surprenante, Israël ayant prévenu début novembre que la décision de l'UE, justifiée par une volonté d'informer et de protéger les consommateurs sur l'origine des produits qu'ils consomment, aurait des "implications politiques".  Ce choix de l'UE est "très décevant, inacceptable", avait ainsi déclaré David Walzner, le chef de la mission israélienne auprès de l'Union européenne à Bruxelles. "Il s'agit d'une affaire politique, d'une mesure politique, et elle aura donc des implications politiques", avait-il averti.

"L'étiquetage des produits de l'Etat juif par l'Union européenne réveille de sombres souvenirs. L'Europe devrait avoir honte… Alors qu'il y a des centaines de conflits territoriaux à travers le monde, l'UE a décidé de s'en prendre seulement à Israël alors qu'Israël combat le dos au mur contre une vague de terrorisme", avait quant à lui commenté Benyamin Netanyahou.

Les produits concernés par la prérogative européenne sont pour la plupart des fruits, des légumes ou du vin et représentent "moins de 1% du total des échanges entre l'Union européenne et Israël, soit 154 millions d'euros en 2014", selon la Commission européenne.

Avec l'Onu, la Russie et les Etats-Unis, l'UE fait partie des quatre médiateurs internationaux dans le processus de paix au Proche-Orient. 

 

 

Beyamin Netanyahou ne veut plus que l'UE participe au processus de paix au Proche-Orient.

Commentaires

-