Israël va traquer les malades du Covid-19

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 17 mars 2020 - 10:23
Image
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'exprimant lors d'une déclaration télévisée dans son bureau à Jérusalem le 3 avril 2019, sur la récupération par Israël du corps d'un soldat porté dis
Crédits
© Menahem KAHANA / AFP
Benjamin Netanyahu veut utiliser le filtrage cellulaire, entre autres
© Menahem KAHANA / AFP
L’État hébreu se servira des moyens de suivi numérique de son service général de sécurité pour suivre les personnes testées positives via leur téléphone portable. 
 
«Nous allons utiliser les moyens numériques que nous possédons pour lutter contre le terrorisme», a prévenu dimanche le premier ministre israélien. Benjamin Netanyahu a précisé avoir reçu l’autorisation du ministère de la justice. 
 
Les ressources du Shin Bet, le service général de sécurité, devraient donc être utilisées pour traquer les Israéliens testés positifs au coronavirus et plus généralement ceux mis en quarantaine. Et cela, via les données de leur téléphone portable, «et d’autres technologies». 
 
Atteinte à la vie privée
 
Il s’agit, pour le premier ministre, de se donner la possibilité de retracer les déplacements des citoyens, mais aussi d’identifier des personnes croisées par celles testées positives au Covid-19. 
 
Pour le premier ministre, une telle mesure « ne dérangera que ceux qui ne respectent pas leur quarantaine et mettent les autres en danger ». Des voix s’élèvent cependant pour dénoncer l’atteinte à la vie privée. 
Confronté à 298 cas de coronavirus, selon le point effectué lundi par le ministère de la santé, l’État d’Israël met en place des mesures de plus en plus strictes. Le filtrage cellulaire des malades n’est toutefois pas une première dans le monde, il est notamment utilisé à Taïwan. 
 
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don