Julian Assange demande à François Hollande de protéger "les lanceurs d'alertes"

Auteur(s)
B.A
Publié le 22 août 2015 - 18:55
Image
Julian Assange en décembre 2011.
Crédits
©SuzannePlunkett/Reuters
Julian Assange s'adresse une nouvelle fois à la France.
©SuzannePlunkett/Reuters
Après avoir demandé l'asile à la France en juillet dernier, Julian Assange a demandé au président français de voter une loi pour protéger les lanceurs d'alertes, lors d'une vidéoconférence le 21 août.

Julian Assange, s'est adressé à François Hollande par vidéoconférence vendredi 21 à l'occasion des journées d'été d'Europe Ecologie à Villeneuve-d’Ascq (Nord). Le fondateur du site WikiLeaks a en effet demandé au chef de l'Etat français de voter une loi garantissant la protection des lanceurs d'alerte. "Je voudrais lancer un appel à M. François Hollande. Si la France veut vraiment protéger les droits de ses journalistes et de sa population, il faut qu'il permette la communication et le partage des informations et donc il est nécessaire d'avoir une loi", a-t-il déclaré.

"Cette loi devrait garantir la protection des lanceurs d’alerte au cas où ils révéleraient des informations […] De toute façon, il faut une protection. Mais là je parle de l'Europe et de la France. Les Etats-Unis c'est autre chose, ensuite il faut également éviter que les droits de l'homme ne soient violés".

Julian Assange s'est exprimé depuis l'ambassade équatorienne de Londres, où il est retranché depuis trois ans. Le journaliste à l'origine de plusieurs révélations importantes, notamment celles des écoutes des Etats-Unis à destination des personnalités politiques françaises et allemandes, avait demandé l'asile à la France en juillet dernier. Une requête refusée par l'Elysée, certainement trop soucieuse de préserver de bons rapports avec ses homologues américains.

A la fin de son allocution, le journaliste Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart et en charge de l'animation du débat, s'est écrié "Asile pour Julian", repris en chœur par la foule.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don