La prix Nobel pakistanaise Malala Yousafzai exhorte les musulmans à s'unir pour la paix

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La prix Nobel pakistanaise Malala Yousafzai exhorte les musulmans à s'unir pour la paix

Publié le 19/10/2016 à 19:24 - Mise à jour à 19:25
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Alors que Mossoul (Irak) se prépare à de rudes combats et que la Syrie demeure déchirée par le conflit, la prix Nobel de la paix 2014 Malala Yousafzai a exhorté ce mercredi les musulmans à "suivre le véritable message de l'islam" qui prône la paix.

La jeune pakistanaise Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix, a exhorté ce mercredi 19 les musulmans à se conformer au "véritable message de l'islam" et à s'unir pour faire cesser les guerres dans leurs pays, notamment en Irak.

"Nous ne pouvons penser à investir dans l'avenir de cette région sans appeler à la fin de ces bombardements et de ces attaques", a-t-elle lancé lors de l'ouverture d'une conférence sur l'avenir des femmes et leur place dans le développement, à Charjah (Emirats arabes unis).

Elle a demandé aux musulmans de "suivre le véritable message de l'islam" qui prône la paix, en rappelant que "la majorité de ceux qui souffrent dans ces guerres sont des musulmans", en référence aux conflits qui déchirent notamment la Syrie, l'Irak et le Yémen.

"Je ne peux m'empêcher de penser à ces 500.000 enfants à Mossoul qui sont en ce moment menacés d'être utilisés comme boucliers humains", a-t-elle dit au sujet de la deuxième ville d'Irak, contrôlée par le groupe Etat islamique depuis 2014 et où les forces de sécurité irakiennes ont lancé cette semaine une offensive.

Malala, 19 ans, qui milite pour le droit des filles à l'éducation, s'est vue décerner le prix Nobel de la paix en 2014 après avoir été grièvement blessée à la tête par des assaillants talibans. A Charjah, elle a de nouveau plaidé pour la généralisation de l'éducation, notamment chez les filles, afin de "promouvoir la paix et la prospérité" dans les pays musulmans.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Je ne peux m'empêcher de penser à ces 500.000 enfants à Mossoul qui sont en ce moment menacés d'être utilisés comme boucliers humains", a déclaré Malala Yousafzai.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-