Le calife de Daech al-Baghdadi échappe à la mort après un bombardement

Le calife de Daech al-Baghdadi échappe à la mort après un bombardement

Publié le :

Dimanche 11 Octobre 2015 - 17:37

Mise à jour :

Dimanche 11 Octobre 2015 - 17:38
©Reuters TV
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les autorités irakiennes ont annoncé avoir bombardé un convoi dans lequel se trouvait Abou Bakr al-Baghdadi, le plus haut responsable de l'Etat islamique, a-t-on appris ce dimanche. Celui-ci ne figurerait toutefois pas parmi les victimes de l'attaque.

Il aurait de nouveau échappé à la mort. Les forces de sécurité irakiennes ont affirmé ce dimanche avoir bombardé un convoi d'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daech (l'acronyme arabe désignant l'Etat islamique, NDLR), en Irak. Selon des sources médicales, le "calife" autoproclamé ne figurerait toutefois pas parmi les victimes de ce raid aérien.

"L'armée de l'air irakienne a mené une opération héroïque en ciblant le convoi du terroriste criminel Abou Bakr al-Baghdadi", ont indiqué les autorités du pays via un communiqué de presse. Le document précisait cependant que l'état de santé du leader terroriste n'était "pas connu", alors que les forces de sécurité irakiennes ont déjà affirmé plusieurs fois par le passé avoir abattu al-Baghdadi. Autant d'informations qui se sont toujours, pour l'heure, révélées fausses.

Et il se pourrait bien que le principal responsable de Daech ait de nouveau échappé à la mort. Les médias américains, à l'instar de Sky News, s'appuient ainsi sur des sources locales médicales pour confirmer la mort de plusieurs hauts responsables du groupe terroriste qui étaient dans le convoi, mais pas celle d'al-Baghdadi.

Cette attaque aérienne intervient alors que la Russie a elle aussi démarré une campagne de bombardements contre l'EI, sans pour autant se coordonner totalement avec la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis déjà présente sur le théâtre d'opération.

Al-Baghdadi est l'un des hommes les plus recherchés de la planète et sa tête est mise à pris par les Etats-Unis pour 10 millions de dollars.

 

Abou Bakr al-Baghdadi aurait échappé à la mort tandis que plusieurs hauts responsables de Daech seraient morts dans le bombardement du convoi.

Commentaires

-