Le chef présumé des assassins d'Hervé Gourdel tué par l'armée algérienne

Le chef présumé des assassins d'Hervé Gourdel tué par l'armée algérienne

Publié le 24/12/2014 à 12:24 - Mise à jour à 17:57
©Patrice Masante/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Le chef des "soldats du califat", le groupe islamiste responsable de la mort du Français Hervé Gourdel en septembre dernier, a été tué lundi 21 par l'armée algérienne. L'information a été officiellement confirmée mardi 23.

Les autorités algériennes ont annoncé avoir abattu, lundi 22, plusieurs djihadistes recherchés. Elles ont confirmé le lendemain que l'un d'entre eux était Abdelmalek Gouri, 37 ans, chef du groupe islamiste Jund Al-Khalifa (les soldats du califat), affilié à Daech. L'armée algérienne a diffusé des photos du corps du chef terroriste qui a été identifié par son père.

C'est ce groupe qui avait revendiqué en septembre dernier l'enlèvement puis l'exécution du Français de 55 ans Hervé Gourdel. L'armée algérienne aurait tendu une embuscade aux membres de Jund Al-Khalifa à Isser, à 60 kilomètres à l'est d'Alger. En plus d'Abdelmalek Gouri, deux autres djihadistes auraient été tués et l'armée aurait mis la main sur un important stock d'armes et d'explosifs.

Déjà en novembre dernier, le ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh, avait annoncé qu'un des assassins présumés d'Hervé Gourdel avait été tué lors d'une opération militaire, fin octobre. L'émotion suscitée par l'annonce de la décapitation d'Hervé Gourdel avait déclenché une chasse à l'homme qui a, selon le gouvernement algérien, mobilisé plusieurs milliers de militaires.

Guide de haute montagne originaire des Alpes-Maritimes, Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre dernier au cœur du massif du Djurdjura, dans le nord de l'Algérie. Ses ravisseurs avaient exigé le retrait des forces françaises engagées en Irak. Face au refus de la France, ils avaient dans les jours suivants décapité leur otage dans une vidéo intitulée "Message de sang pour le gouvernement français". Malgré les recherches effectuées par l'armée algérienne, le corps d'Hervé Gourdel n'a toujours pas été retrouvé.

 

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Hervé Gourdel a été exécuté fin septembre 2014.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-