Le djihadiste français Fabien Clain tué en Syrie, son frère Jean-Michel gravement blessé

Le djihadiste français Fabien Clain tué en Syrie, son frère Jean-Michel gravement blessé

Publié le :

Jeudi 21 Février 2019 - 17:15

Mise à jour :

Jeudi 21 Février 2019 - 17:39
©AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le djihadiste toulousain Fabien Clain, âgé de 41 ans, a été tué mercredi par une frappe de drone de la coalition internationale à Baghouz en Syrie. Son frère, Jean-Michel, a été gravement blessé au cours du même raid.

Il était l’un des Français les plus recherchés par les services antiterroristes. Selon Radio France le djihadiste toulousain Fabien Clain, âgé de 41 ans, a été tué mercredi par une frappe de drone de la coalition internationale à Baghouz, le dernier réduit de l'Etat islamique dans le désert syrien. Son frère, Jean-Michel, a été gravement blessé au cours du même raid.

"Le gouvernement français attend encore une analyse ADN pour officialiser sa mort", précise France info.

Fabien Clain avait été rapidement identifié comme la voix du message sonore de revendication du groupe djihadiste diffusé au lendemain des terribles attentats de Paris et de Saint-Denis qui avaient fait 130 victimes et des centaines de blessés. Son frère Jean-Michel a été identifié dans les Nasheeds -chants religieux- de l'enregistrement. Vétérans du djihad, ils étaient dans le viseur des services antiterroristes depuis des années et se trouvent toujours probablement en Syrie, selon les enquêteurs.

Lire aussi - Syrie: des camions avec hommes, femmes et enfants quittent la poche de l'EI

Converti à l'islam, Fabien Clain, qui a fréquenté les frères Mohamed -auteur des tueries de Toulouse en 2012- et Abdelkader Merah dans la région toulousaine, a été condamné à 5 ans de prison ferme en 2009 au procès d'une filière d'acheminement de djihadistes vers l'Irak, la filière dite d'Artigat. Il avait réussi à quitter la France avec sa famille pour la Syrie en mars 2015.

Fabien Clain est considéré comme l’un des instigateurs de l’attentat avorté de Villejuif, le 19 avril 2015, lorsqu’un étudiant algérien, islamiste radicalisé, Sid Ahmed Ghlam, avait tué une mère de famille, Aurélie Châtelain, de deux balles pour lui voler sa voiture, et avait eu pour projet d’ouvrir le feu à la sortie de messe d’une église.

Voir:

La famille de Fabien Clain, djihadiste français, témoigne

Une sœur de Fabien Clain et son mari, de retour de Syrie, en garde à vue en France

Le djihadiste toulousain Fabien Clain, âgé de 41 ans, a été tué mercredi par une frappe de drone de la coalition internationale à Baghouz.


Commentaires

-