Le Japon redémarre mardi 11 un réacteur nucléaire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le Japon redémarre mardi 11 un réacteur nucléaire

Publié le 10/08/2015 à 17:53 - Mise à jour à 18:13
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): MR

-A +A

Le réacteur nucléaire "Sendai-1" va être réactivé mardi 11 août au Japon, quatre ans après l'accident de Fukushima et deux ans après l'arrêt de toutes les centrales nucléaire du pays.

Kyushu Electric Power, la compagnie qui exploite le réacteur nucléaire Sendai-1 à un millier de kilomètres au sud de Tokyo, a annoncé dans un communiqué ce lundi 10 août la relance du réacteur: "Nous relancerons le réacteur Sendai-1 le 11 août et il devrait commencer à générer de l'électricité le 14". Une exploitation normale du réacteur est attendue "à compter de début septembre".

Ce réacteur, mis en service en 1984, avait été éteint le 10 mai 2011, soit deux mois après la catastrophe de Fukushima, dans le cadre d'un plan de maintenance régulière qui prévoit 3 à 4 mois d'arrêt pour un contrôle tous les 12 à 13 mois de fonctionnement. Mais suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, des mesures de sécurité drastiques avaient été prises par le gouvernement concernant les centrales nucléaires, empêchant la réouverture de celle-ci. Puis le gouvernement avait demandé l'interruption de toutes les centrales du pays, deux ans plus tard.

Le redémarrage de ce réacteur Sendai-1 a été approuvé par le gouverneur de la préfecture japonaise de Kagoshima le 7 novembre dernier et a fait l'objet de nombreuses études et d'un renforcement de ses dispositifs de sécurité. Cette décision fait suite à la volonté du gouvernement de relancer toute les centrales jugées sûres, pour faire face au surcoût de l'arrêt de la production d'électricité nucléaire (centrales thermiques gourmandes en énergies fossiles).

La population et les milieux scientifiques japonais restent hostiles à l'énergie nucléaire puisque le japon est l'une des principales zones sismiques au monde, un sentiment réaffirmé ces derniers jours à l'occasion du 70e anniversaire de l'explosion des bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki.

 

Auteur(s): MR


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le japon avait arrêté ses 48 réacteurs nucléaires depuis 2 ans (photo d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-