Le pape François en Suède pour le 500e anniversaire de la Réforme

Le pape François en Suède pour le 500e anniversaire de la Réforme

Publié le :

Lundi 25 Janvier 2016 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 25 Janvier 2016 - 15:07
©Andreas Solaro/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le pape François se rendra le 31 octobre en Suède pour commémorer le 500e anniversaire de la Réforme annoncée par Martin Luther. Il y a un demi-siècle, la rupture entre ce dernier et l'Eglise catholique avait provoqué un schisme à l'origine de nombreuses guerres de religion, principalement en Europe.

Le pape François, dans un geste oecuménique sans précédent à l'égard des protestants, se rendra le 31 octobre en Suède pour le lancement des commémorations du 500e anniversaire de la Réforme amorcée par Martin Luther.

"Sa Sainteté a le projet de prendre part à une cérémonie conjointe entre l'Eglise catholique et la Fédération luthérienne mondiale (LWP), pour commémorer le 500e anniversaire de la Réforme, prévue à Lund, en Suède", a annoncé ce lundi 25 janvier un communiqué du Saint-Siège.

Il y a près de 500 ans, la rupture entre Martin Luther et l'Eglise catholique a provoqué un schisme à l'origine de nombreuses guerres de religion, principalement en Europe.

La rencontre de Lund "mettra en lumière les développements oecuméniques solides entre catholiques et luthériens et les dons communs reçus grâce au dialogue", en particulier depuis le Concile Vatican II (1962-1965), explique un communiqué conjoint du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens et de la Fédération luthérienne.

"L'événement aura lieu en anticipation du 500e anniversaire de la Réforme en 2017", a précisé le communiqué.

Le 31 octobre 1517, le moine catholique allemand Martin Luther avait apposé 95 thèses contre les indulgences de l'Eglise catholique sur la porte d'une chapelle de Wittenberg, au sud de Berlin.

Cet acte avait marqué le début de la rupture, qui a donné lieu pendant les décennies suivantes à des massacres et à de guerres atroces. Une haine tenace était demeurée entre les deux communautés chrétiennes. Seul Vatican II avait rompu avec ce climat empoisonné, appelant au respect mutuel.

"Je suis porté par l'intime conviction qu'en travaillant à la réconciliation entre Luthériens et Catholiques, nous travaillons pour la justice, la paix et la réconciliation dans un monde déchiré par les conflits et la violence", a affirmé le secrétaire général de la LWF, le révérend Martin Junge.

Ce voyage du pape en Suède, un des pays d'Europe les plus sécularisés et comptant le moins de catholiques, est une surprise au Vatican.

Le pape a exprimé à plusieurs reprises son respect pour les Eglises protestantes mais sans occulter les profondes différences théologiques et les positions éloignées existantes face aux évolutions sociétales, les luthériens se montrant en général beaucoup plus libéraux.

Avec environ 50 millions de fidèles dans le monde, les luthériens sont l'une des principales Eglises protestantes, à côté des réformés, des baptistes, des pentecôtistes, des évangélistes, etc... Mais c'est l'une des plus anciennes et prestigieuses.

 

Le pape a exprimé à plusieurs reprises son respect pour les Eglises protestantes.


Commentaires

-