Le Portugal vote l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques

Le Portugal vote l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques

Publié le :

Jeudi 01 Novembre 2018 - 16:13

Mise à jour :

Jeudi 01 Novembre 2018 - 16:20
© NICOLAS ASFOURI / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le parlement portugais a voté mardi soir une loi visant à l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques d'ici à 2024. Les lions, tigres et autres éléphants ou zèbres ne seront plus autorisés et seront placés dans des centres d'accueil dans le pays ou à l'étranger.

Les associations de défense des animaux se réjouissent. Le parlement portugais a voté mardi 30 au soir pour l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques. La mesure n'est cependant pas immédiate et sera effective en 2024.

Les propriétaires de cirques vont donc bientôt devoir s'enregistrer sur une plateforme Internet qui sera prochainement mise en place. Ils devront également y inscrire chacun de leurs animaux sauvages.

Au total l'interdiction concerne plus de 1.100 animaux issus d'une quarantaine d'espèces.

A voir aussi: Eléphantes en danger - l'association One Voice s'attaque aux cirques, "zones de non-droit"

C'est donc une période de transition qui s'ouvre pour les propriétaires de cirques qui, s'ils acceptent de se séparer de leurs animaux avant la date fatidique pourront bénéficier d'une aide de l'Etat pour subvenir à leur reconversion professionnelle.

Les animaux quant à eux seront recueillis dans des centres d'accueil au Portugal ou à l'étranger.

"Le Parlement a enfin compris que des cages plus grandes, des règles plus strictes ou davantage de contrôles n'étaient pas une solution au problème de ces animaux, réduits à de simples marionnettes, à qui on a retiré leur dignité", s'est félicité André Silva, député du parti Personnes-animaux-nature (PAN) qui est à l'origine de cette loi.

Seulement une quarantaine de pays dans le monde limitent l'utilisation d'animaux dans les cirques.

Par ailleurs les association de protection des animaux se sont réjouis de cette victoire face au monde du cirque qui de son côté estime que la loi "contribue à la disparition" de la filière.

A lire aussi:

En Chine, des cirques accros à leurs animaux sauvages

Indignation face au calvaire d'une éléphante dans un cirque à Nice (vidéo)

Cirques: Paris ne veut plus d’animaux captifs, à quand l’interdiction?

Dès 2024, les animaux sauvages seront interdits dans les cirques au Portugal.


Commentaires

-