L'Elysée dément les propos sur la Syrie que Poutine attribue à Hollande

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'Elysée dément les propos sur la Syrie que Poutine attribue à Hollande

Publié le 07/10/2015 à 15:40 - Mise à jour à 17:08
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Contrairement à ce qu'a affirmé Vladimir Poutine à la télévision russe ce mercredi, François Hollande n'a pas évoqué avec lui une alliance entre l'opposition modérée syrienne et l'armée de Bachar el-Assad.

S'agit-il d'un souci de traduction ou bien d'une volonté manifeste de Vladimir Poutine de mettre François Hollande dans l'embarras? En effet, le président russe a affirmé dans une allocution à la télévision russe ce mercredi que son homologue français lui a proposé l'idée, "intéressante", d'"unifier les efforts" de l'armée syrienne de Bachar el-Assad et l'opposition syrienne modérée (sous-entendu l'Armée syrienne libre).

Selon le locataire du Kremlin, François Hollande a fait cette proposition à Paris vendredi 2 lors du sommet avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko au sujet du conflit qui oppose les séparatistes du Donbass (est de l'Ukraine) et les autorités de Kiev.

"Le président a parlé de la nécessaire présence de l'opposition syrienne autour d'une éventuelle table des négociation. Le reste n'est pas une idée française", a précisé l'entourage de François Hollande, qui s'est exprimé dans l'après-midi avec la chancelière allemande Angela Merkel devant le Parlement européen à Strasbourg. Au cours de cette prise de parole, François Hollande a rappelé l'implication du régime de Damas dans le déclenchement du conflit et ses exactions contre les populations civiles. Il a également souligné que la solution politique de cette crise se fera "sans Bachar el-Assad, ni Daech".

Vladimir Poutine a également expliqué dans son allocution que les prochaines opérations militaires russes en Syrie "seront synchronisées avec les opérations terrestres de l'armée syrienne, et les forces de l'armée de l'air (russe) soutiendront de manière efficace l'offensive de l'armée syrienne". 

Le président russe a souligné que les frappes aériennes russes allaient donc être intensifiées. "Nous savons à quel point les opérations de ce genre (antiterroristes, NDLR) sont compliquées", a souligné Vladimir Poutine. Et d'ajouter: "bien sûr, il est encore tôt pour tirer des conclusions, mais ce qui a été fait jusque-là mérite une très bonne appréciation".

Selon le ministère de la défense russe, l'aviation fédérale a mené 112 opérations contre des cibles "djihadistes" depuis le début de l'intervention russe dans la guerre en Syrie le 30 septembre dernier.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Vladimir Poutine a expliqué que François Hollande lui a proposé une alliance entre l'armée syrienne de Bachar el-Assad et l'opposition syrienne modérée, ce que l'Elysée dément.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-