L'émir de l'Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan abattu par l'armée américaine

L'émir de l'Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan abattu par l'armée américaine

Publié le :

Dimanche 12 Juillet 2015 - 14:41

Mise à jour :

Dimanche 12 Juillet 2015 - 14:47
©Stringer/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Le principal chef de l'Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan aurait été abattu par un tir de drone vendredi 10 à l'est du territoire afghan. Sa mort a été confirmée par des membres de son organisation.

Selon les services de renseignements afghans, Hafeez Saïd, émir (chef) de la branche afghano-pakistanaise de l'organisation Etat islamique, aurait été tué lors d'une frappe aérienne de l'armée américaine mené par un drone. L'attaque se serait déroulée vendredi 10 dans la province de Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan, une zone tribale où le groupe djihadiste, en conflit ouvert avec les insurgés Talibans, est très implanté.

Hafez Saïd a été tué vendredi alors qu'il "participait à une réunion avec d'autres cadres" de l'Etat islamique (EI). Deux commandants affiliés à l'EI ont confirmé sa mort "en martyr". Au total, la frappe a tué "30 dirigeants de Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique, NDLR)", selon les services d'espionnage afghans.

Le colonel Brian Tribus, un porte-parole des troupes américaines en Afghanistan, a confirmé qu'un tir de drone américain avait bien eu lieu dans cette province vendredi, contre "des individus menaçant la sécurité des forces de la coalition" sans toutefois préciser l'identité des personnes visées.

Hafeez Saïd dirigeait depuis janvier dernier l'Etat islamique pour la "province du Khorasan", une région qui englobe l'Afghanistan, le Pakistan et certaines zones de pays limitrophes. Depuis le début de l'année, nombre de combattants talibans ont fait défection et se réclament désormais de l'EI dans cette zone, et les accrochages entre les deux groupes islamistes se sont multipliés.

Ces transfuges reprochent aux Talibans historiques d'avoir entamé des discussions de paix avec le gouvernement central de Kaboul. Une rencontre historique qui a eu lieu à Islamabad (capitale du Pakistan) mardi 7.

 

 

Un émir d'une branche de l'Etat islamiqua a été tué par l'armée américaine.

Commentaires

-