Les États-Unis et Israël sont responsables des manifestations et veulent déstabiliser l'Iran, accuse Khamenei

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 04 octobre 2022 - 11:00
Image
Photo fournie par le bureau du guide suprême iranien montrant l'ayatollah Ali Khamenei participant à
Crédits
KHAMENEI.IR/AFP - -
Photo fournie par le bureau du guide suprême iranien montrant l'ayatollah Ali Khamenei participant à une cérémonie militaire à Téhéran, le 3 octobre 2022.
KHAMENEI.IR/AFP - -

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a accusé lundi les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine du mouvement de contestation, qui, selon lui, ne vise pas la remise en cause du port du voile islamique, mais la déstabilisation de l'Iran.

"Je dis clairement que ces émeutes et l'insécurité sont l'œuvre des États-Unis, du régime sioniste (Israël, NDLR) usurpateur, leurs mercenaires et certains Iraniens traîtres qui les ont aidés à l'étranger", a lancé l'ayatollah Khamenei, 83 ans, dans sa première réaction aux manifestations.

"Femme, vie, liberté"

La mort de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, le 16 septembre, trois jours après son arrestation pour infraction au code vestimentaire strict de la République islamique, qui oblige notamment les femmes à porter le voile, a provoqué une vague de manifestations en Iran.

Dans la nuit de dimanche à lundi, de violents incidents ont eu lieu à l'Université de technologie Sharif à Téhéran, la plus prestigieuse d'Iran. La police anti-émeute a tiré des billes d'acier et des gaz lacrymogènes contre des étudiants qui scandaient "Femme, vie, liberté", "les étudiants préfèrent la mort à l'humiliation", rapporte l'agence de presse iranienne Mehr. 

"La police est obligée de tenir tête aux criminels et d'assurer la sécurité de la société", a justifié le guide suprême. Et d'ajouter : "La mort de la jeune fille nous a brisé le coeur, mais ce qui n'est pas normal, c'est que certaines personnes, sans preuve ni enquête, rendent les rues dangereuses, brûlent le Coran, retirent le foulard des femmes voilées, mettent le feu aux mosquées et aux voitures".

"Les États-Unis ne peuvent pas tolérer un Iran fort et indépendant."

Selon l'ayatollah Khamenei, ces manifestations ne sont pas dirigées contre le port obligatoire du voile, mais contre "l'indépendance" de l'Iran.

"Beaucoup de femmes en Iran ne portent pas parfaitement le voile et sont de ferventes partisanes de la République islamique", a-t-il écrit sur Twitter. "Les États-Unis ne peuvent pas tolérer un Iran fort et indépendant."

Sans surprise, les États-Unis habitués à se mêler des affaires du monde, ont fait connaitre leur position sur les affaires intérieures iraniennes : "Nous sommes alarmés et révoltés par les informations sur la manière dont les forces de l'ordre répondent par la violence et avec des arrestations massives à des manifestations pacifiques d'étudiants", a déclaré lundi la porte-parole de l'administration de Joe Biden, Karine Jean-Pierre.

Vendredi, le ministère iranien du Renseignement avait annoncé que neuf ressortissants étrangers occidentaux - notamment de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas et de Pologne - avaient été arrêtés en lien avec les manifestations.

À LIRE AUSSI

Image
Iran manif
L'Iran annonce l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien avec les manifestations
Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien, selon elles, avec le mouvement de contestation déclenché par la...
01 octobre 2022 - 14:12
Politique
Image
Iran manifestations
Manifestations des femmes en Iran contre le port du voile: huit morts, les manifestations se multiplient
Au moins huit personnes ont été tuées lors de la répression des manifestations de femmes contre le port du voile islamique en Iran. Celles-ci se multiplient après la m...
22 septembre 2022 - 11:15
Politique
Image
Des voiles islamiques dans une boutique.
Burkini, niqab, burqa, hijab: ce que dit la loi sur le voile islamique en France
Pas de burkini sur certaines plages, pas de voile à l'école, pas de burqa dans la rue, et des incertitudes sur le foulard en entreprise : le droit en France impose div...
24 août 2016 - 16:04
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.