Les djihadistes de l'Etat islamique affirment avoir brûlé vif leur otage jordanien

Les djihadistes de l'Etat islamique affirment avoir brûlé vif leur otage jordanien

Publié le :

Mardi 03 Février 2015 - 18:42

Mise à jour :

Mardi 03 Février 2015 - 19:57
©Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Les djihadistes de l'Etat islamique ont mis en ligne, ce mardi, une vidéo de l'exécution d'un homme, brûlé vif. L'organisation terroriste affirme qu'il s'agit du lieutenant al-Kassasbeh, pilote de l'armée jordanienne qu'elle retenait en otage depuis le 24 décembre dernier.

L'horreur semble ne pas avoir de limite. Les terroristes de l'Etat islamique (EI) ont diffusé sur Internet une vidéo d'un homme brûlé vif, ce mardi. L'organisation affirme qu'il s'agit du lieutenant al-Kassasbeh, pilote de l'armée jordanienne qu'elle retenait en otage depuis le crash de son appareil en Syrie le 24 décembre dernier.

Les images n'avaient pas encore été authentifiées, ce mardi en début de soirée. D'une violence inouïe, elles montrent les islamistes radicaux de Daech (l'acronyme arabe désignant l'Etat islamique, NDLR) mettre le feu à une cage. A l'intérieur, un homme.

Les djihadistes de l'EI auraient ainsi mis à exécution leur menace d'exécuter cet otage, retenu depuis que son jet F-16 s'est écrasé en Syrie fin décembre. Daech exigeait que Sajida al-Rishawi, une terroriste condamnée à mort en Jordanie pour des attentats en 2005, soit libérée pour que le lieutenant al-Kassasbeh ait la vie sauve. Les autorités jordaniennes ont refusé de céder au chantage.

Deux autres otages, des japonais ont également été exécuté dans le cadre de ce terrible marchandage. Le 31 janvier, l'organisation terroriste a revendiqué la décapitation du journaliste Kenji Goto, 47 ans. Quelques jours auparavant, Haruna Yukawa, 42 ans, avait également été mis à mort.

Le Premier ministre nippon Shinzo Abe avait alors réagi en se disant "très en colère" et avait réaffirmé la volonté de son gouvernement de ne pas plier face au "terrorisme inadmissible" de l'Etat islamique.

 

Le pilote de l'armée de l'air jordanienne Maaz al-Kassabeh.


Commentaires

-