Libye: au moins 9 morts suite à l'attaque d'un hôtel de Tripoli par les djihadistes de l'EI

Libye: au moins 9 morts suite à l'attaque d'un hôtel de Tripoli par les djihadistes de l'EI

Publié le :

Mardi 27 Janvier 2015 - 16:25

Mise à jour :

Mercredi 28 Janvier 2015 - 08:43
©Ismail Zetouni/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Un commando de djihadistes de l'Etat islamique a attaqué un hôtel de luxe de Tripoli, la capitale libyenne, ce mardi. Les premiers bilans font état d'au moins neuf morts, dont cinq ressortissants étrangers.

Un commando de trois à cinq hommes a pris d'assaut un hôtel de luxe de Tripoli, la capitale libyenne, ce mardi. L'attaque terroriste, revendiquée par l'Etat islamique, a fait au moins neuf morts, dont cinq ressortissants étrangers.

Les djihadistes ont fait irruption dans cet hôtel connu pour accueillir régulièrement des diplomates et responsables étrangers après avoir abattu un garde de sécurité posté à l'entrée. Ils auraient ensuite tué par balles cinq étrangers, dont au moins deux femmes, avant de prendre des otages.

Alors que les forces de sécurité cernaient l'hôtel et l'avaient investi à la poursuite des terroristes, ces derniers se sont ensuite fait exploser, a rapporté une source du ministère de l'Intérieur libyen. Trois membres des forces de l'ordre ont trouvé la mort lors de cette opération, tandis que le nombre de blessés restait encore indéterminé en milieu d'après-midi de ce mardi.

La branche libyenne de l'Etat islamique a revendiqué l'attaque sur Twitter, selon SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes. Il s'agirait d'une opération de représailles suite à la mort d'Abu Anas al-Libi ("Abou Anas le Libyen", NDLR), un djihadiste syrien détenu à New York, où il est décédé début janvier, peu avant l'ouverture de son procès. Il était suspecté d'avoir participé aux attentats contre deux ambassades américaines en Afrique de l’Est en 1998. 

C'est l'opération la plus sanglante menée par l'EI en Libye, où l'organisation terroriste cherche à s'implanter et à démontrer sa capacité de nuisance. Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en 2011, le pays est en proie à une grande instabilité et de nombreuses régions échappent au pouvoir d'un Etat central défaillant. La capitale Tripoli est ainsi dirigée depuis le mois d'août 2014 par "Aube de la Libye", une coalition de milices, dont certaines islamistes, qui ont chassé le gouvernement reconnu par la communauté internationale. Ce dernier s'est installé depuis dans l'est du pays.

 

L'hôtel attaqué est connu pour accueillir régulièrement des diplomates et responsables étrangers.


Commentaires

-