L'Union européenne va lancer l'opération Navfor Med contre les passeurs de migrants en Méditerranée

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'Union européenne va lancer l'opération Navfor Med contre les passeurs de migrants en Méditerranée

Publié le 18/05/2015 à 17:41 - Mise à jour à 17:47
©AP/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Les pays membres de l'Union européenne s'apprêtent à lancer une opération militaire conjointe en Méditerranée. L'objectif est de lutter conter le trafic d'être humains au départ de la Libye.

L'objectif affiché par Bruxelles est de "casser" l'activité des trafiquants d'être humains en mer Méditerranée. L'opération, baptisée Navfor Med, a pour but de faire cesser la tragédie humanitaire des migrants illégaux qui meurent dans des embarcations de fortune en tentant de rejoindre l'Italie depuis la Libye. Plus de 1.700 d'entre eux ont déjà perdu la vie depuis le début de l'année 2015.

Cette mission sans précédent va impliquer le déploiement de bâtiments de guerre et d'avions de surveillance des armées européennes au large de la Libye, devenue la plate-forme majeure du trafic.

Elle requiert un accord des Nations unies et ne sera véritablement lancée qu'en juin. Mais elle doit être formellement décidée ce lundi par les 28 ministres des Affaires étrangères de l'UE après une réunion avec leurs homologues de la défense. "Je n'ai constaté aucune résistance politique majeure", a affirmé la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, qui s'est rendu à New York pour plaider sa cause.  Toutefois plusieurs diplomates européens soulignent que la Russie, membre permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU et disposant d'un droit de veto, pourrait montrer des réticences, en particulier si cette résolution comporte de référence à la destruction des navires.

La France, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni ont d'ores et déjà promis de fournir des bâtiments de guerre de leur marine pour mener à bien ces opérations. La Pologne et la Slovénie engageraient des avions de surveillance ou des hélicoptères, selon des sources diplomatiques. Un temps envisagée, aucune opération militaire terrestre en territoire libyen ne sera menée, a assuré Federica Mogherini.

Si l'Union européenne progresse dans la réponse militaire à apporter à la crise des migrants, le front des pays hostiles à une répartition des demandeurs d’asile entre pays européens grossit. Après la Hongrie et le Royaume-Uni, la France et la Pologne se sont aussi opposées à un système de quotas contraignants.

 

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La lutte contre les migrants en Méditerranée est une priorité pour l'Union européenne.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-