Lutte contre Daech: l'offensive sur Mossoul progresse, les plans de la coalition visent maintenant Raqqa

Lutte contre Daech: l'offensive sur Mossoul progresse, les plans de la coalition visent maintenant Raqqa

Publié le :

Mercredi 26 Octobre 2016 - 12:54

Mise à jour :

Mercredi 26 Octobre 2016 - 13:12
Après l'Irak, les ministres de la Défense de la coalition souhaitent s'attaquer à Raqqa, le bastion de Daech en Syrie. En attendant, les combats autour de Mossoul restent toujours aussi difficiles mais progressent.
©Safin Hamed/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lancée lundi 17, l'offensive de l'armée irakienne soutenue par la coalition internationale contre la ville de Mossoul progresse rapidement. Désormais arrivée à environ cinq kilomètres du bastion de l'Etat islamique (EI) en Irak, la coalition emmenée par les États-Unis souhaite maintenant se pencher sur l'avenir de Raqqa. Effectivement, lors d'une réunion tenue par 13 ministres de la Défense à Paris, mardi 25, les membres des gouvernements ont déclaré ne pas vouloir laisser à l'EI le temps de se regrouper quand Mossoul sera tombée.

A l'ouverture de cette rencontre, François Hollande a annoncé: "Nous devons faire en sorte que Daech soit éradiqué partout, et ne puisse pas se constituer encore une place forte". Le président français a également appelé à la "vigilance face au retour des combattants étrangers" de Daech dans leurs pays d'origine ou également ceux qui vont tenter de se replier vers Raqqa. A ce propos François Hollande a déclaré: "nous devons donc clairement les identifier. Cela passe par un large partage de nos informations et de nos renseignements. C'est une absolue nécessité".

A la suite de cette rencontre interministérielle, Jean-Yves Le Drian ministre de la défense française a déclaré: "il y aura un chevauchement" entre les opérations de Mossoul et de Raqqa, ajoutant: "ça fait partie du plan". Le secrétaire d'État américain à la défense Ashton Carter a quant à lui indiqué: "Nous allons essayer de mettre  en place une force d'assaut à Raqqa (...) nous donnerons les capacités nécessaires".  Enfin, pour Jawad al-Tulaibawi, porte parole d'une puissante milice chiite: "Notre mission est d'empêcher la fuite vers la Syrie des djihadistes et d'isoler totalement Mossoul de la Syrie (...) Nous nous attendons à une bataille violente et difficile".

D'après les informations de l'ONU, Daech a exécuté des dizaines de civils, dont 50 policiers, depuis le début de l'offensive.

 

Une réunion interministérielle a vu la tactique de la coalition s'orienter vers Raqqa après Mossoul.


Commentaires

-