Mali: "violent accrochage" entre soldats français et djihadistes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mali: "violent accrochage" entre soldats français et djihadistes

Publié le 29/10/2014 à 18:02 - Mise à jour le 10/11/2014 à 08:19
©Joe Penney/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

L’affrontement aurait duré toute la nuit et vient seulement de prendre fin, ce mercredi après-midi, a indiqué le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

L’armée française a eu un "violent accrochage" avec des terroristes d’un groupe affilié à Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), dans la nuit de mardi à mercredi. C’est le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian qui a dévoilé cette information, mercredi en fin d’après-midi. "Les combats viennent de s’achever", a-t-il précisé, en saluant "le courage et la détermination de nos soldats".

Jean-Yves Le Drian a fait cette annonce au début de la présentation des crédits de son ministère, dans le cadre du débat sur le projet de loi Finance 2015.

"Cette nuit, dans le cadre d'une opération planifiée de lutte contre les mouvements djihadistes au nord Mali, un violent accrochage a opposé dans le massif de Tigharghar la force Barkhane (les troupes françaises, NDLR) à un important groupe armé terroriste de type Aqmi", a déclaré le ministre.

La force Barkhane a remplacé à la mi-juillet la force Serval, qui avait stoppé l’avancée des djihadistes en janvier 2013. Cette nouvelle opération forte de 3.000 militaires français a pour but de combattre le terrorisme au Sahel, et non plus uniquement au Mali. Elle opère en coopération avec cinq autres pays: la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Dans la zone désertique du nord de l’Afrique, de nombreux groupes terroristes djihadistes sont en activité. La plupart évoluent dans la zone sahélienne, comme les groupes affiliés à Aqmi ou encore à Daech (l’acronyme arabe désignant l’Etat Islamique). D’autres sont également actifs plus au sud, comme Boko Haram, groupe radical principalement basé au Nigéria. Tous sont hostiles aux soldats français.

La France a annoncé une avancée de la force Barkhane dans le nord-est du Niger, pays voisin du Mali, la semaine dernière, et compte y installer une base pour couper l’approvisionnement en armes en provenance de la Libye vers les groupes djihadistes du Nord-Mali.

Auteur(s): PP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La force Barkhane a remplacé la force Serval à la mi-juillet.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-