Manifestations en Iran: Téhéran fustige Biden après l'annonce de nouvelles sanctions

Auteur(s)
FranceSoir avec AFP
Publié le 05 octobre 2022 - 15:30
Image
Le président américain Joe Biden, ici à Porto Rico le 3 octobre 2022, a annoncé de nouvelles
Crédits
AFP - SAUL LOEB
Le président américain Joe Biden, ici à Porto Rico le 3 octobre 2022, a annoncé de nouvelles sanctions contre l'Iran.
AFP - SAUL LOEB

L'Iran a fustigé mardi "l'hypocrisie" du président américain, Joe Biden, au lendemain de l'annonce de nouvelles sanctions contre Téhéran, suite à la répression des manifestations contre le port du voile islamique qui agitent le pays.

"Cette semaine, les Etats-Unis vont imposer des coûts supplémentaires aux auteurs de violences contre des manifestants pacifiques", a annoncé lundi M. Biden dans un communiqué : "Nous continuerons à demander des comptes aux responsables iraniens et à soutenir le droit des Iraniens à manifester librement".

M. Biden n'a donné aucune indication sur les mesures envisagées contre l'Iran, déjà visé par de lourdes sanctions économiques américaines, en grande partie liées à son programme nucléaire.

Téhéran a réagi mardi en dénonçant "l'hypocrisie" du président américain.

"L'hypocrisie ne requiert pas de profonde réflexion"

"Il aurait mieux fallu pour Joe Biden de réfléchir un tant soit peu au bilan de son pays en matière de droits humains avant de parler de la situation humanitaire (en Iran), même si l'hypocrisie ne requiert pas de profonde réflexion", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, sur Instagram.

"Le président américain devrait plutôt s'inquiéter des (conséquences des) nombreuses sanctions (...) contre la nation iranienne qui représentent clairement un exemple de crime contre l'humanité", a-t-il ajouté.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, s'en était déjà pris à Washington lundi, accusant les États-Unis et Israël d'avoir fomenté le mouvement de contestation, le plus important dans le pays depuis celui de 2019 contre la hausse des prix de l'essence.

"Je dis clairement que ces émeutes et l'insécurité sont l'oeuvre des Etats-Unis, du régime sioniste (Israël, NDLR) usurpateur, leurs mercenaires et certains Iraniens traîtres qui les ont aidés à l'étranger", avait déclaré l'ayatollah Khamenei, 83 ans, dans sa première réaction aux manifestations.

À LIRE AUSSI

Image
Photo fournie par le bureau du guide suprême iranien montrant l'ayatollah Ali Khamenei participant à
Les États-Unis et Israël sont responsables des manifestations et veulent déstabiliser l'Iran, accuse Khamenei
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a accusé lundi les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine du mouvement de contestation, qui, selon lui, ne vise pa...
04 octobre 2022 - 11:00
Politique
Image
Iran manif
L'Iran annonce l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien avec les manifestations
Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi l'arrestation de plusieurs étrangers occidentaux en lien, selon elles, avec le mouvement de contestation déclenché par la...
01 octobre 2022 - 14:12
Politique
Image
Iran manifestations
Manifestations des femmes en Iran contre le port du voile: huit morts, les manifestations se multiplient
Au moins huit personnes ont été tuées lors de la répression des manifestations de femmes contre le port du voile islamique en Iran. Celles-ci se multiplient après la m...
22 septembre 2022 - 11:15
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.