MH17: le missile qui a abattu l'avion aurait été tiré depuis une zone séparatiste

MH17: le missile qui a abattu l'avion aurait été tiré depuis une zone séparatiste

Publié le :

Mardi 13 Octobre 2015 - 12:37

Mise à jour :

Mardi 13 Octobre 2015 - 12:46
©Maxime Zmeyev
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les enquêteurs internationaux ont conclu que le vol MH17 de la Malaysia Airlines a été abattu par un missile sol-air de type Buk en juillet 2014 tiré d'une zone de l'est de l'Ukraine contrôlée par les rebelles prorusses, a rapporté ce mardi un quotidien néerlandais.

Qui est responsable du crash le vol MH17 qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur le 17 juillet 2014? Le rapport officiel néerlandais sur le crash du vol de la Malaysia Airlines a conclu que le missile sol-air qui a provoqué la chute de l'appareil était bien un missile Buk de fabrication russe.

Le rapport du Bureau d'enquête pour la sécurité conclut en outre, selon le quotidien néerlandais De Volkskrant, que le missile a été tiré à partir d’un territoire contrôlé par les rebelles séparatistes pro-russes. Des conclusions proches de celles déjà formulées par l’Ukraine et les États-Unis.

Le journal cite trois sources "ayant contribué à la finalisation du rapport". Toutes affirment que le document contient des cartes montrant plusieurs endroits d'où le missile a pu être tiré, tous situés dans une zone contrôlée par les rebelles. Deux de ces sources estiment même que les éléments contenus dans le rapport vont dans le sens d'une implication russe. En effet, "le Buk a de toute façon été développé et produit en Russie, et on peut partir du principe que les rebelles ne savent pas utiliser eux-mêmes un tel appareil", plaident-elles.

Un argument balayé d'un revers de la main par Almaz-Antey, l'entreprise russe qui fabrique les systèmes anti-aériens Buk M1-2 d'où aurait été tiré le missile. La société a mené sa propre enquête sur la catastrophe du Boeing 777 en organisant une expérience grandeur nature qui, selon le dirigeant de groupe a coûté 160.000 dollars. Le groupe a fait exploser l'ogive d'un missile près d'un Boeing retiré du service, dans l'espoir de déterminer les circonstances du crash. Le groupe affirme en outre que le Boeing a été abattu par un missile 9M38-M1 du système Buk-M1 en dotation dans l'armée ukrainienne.

En tout état de cause, de nombreux spécialistes estiment que les séparatistes auraient abattu le Boeing 777 "par erreur", pensant avoir pris pour cible un avion militaire ukrainien.
 

 

Selon les experts néerlandais le missile qui a provoqué le crash du MH17 en juillet a été tiré depuis une zone séparatiste.

Commentaires

-