Mort de Shimon Peres, dernier père fondateur d'Israël et chercheur de paix

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mort de Shimon Peres, dernier père fondateur d'Israël et chercheur de paix

Publié le 28/09/2016 à 07:41 - Mise à jour à 07:48
©World Economic Forum
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Shimon Peres, ancien président et Premier ministre israélien, artisan des accords d'Oslo et prix Nobel de la Paix, est mort dans la nuit de mardi à ce mercredi à l'âge de 93 ans. Il était hospitalisé depuis plusieurs semaines suite à un AVC.

L'ancien président israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres est mort  dans la nuit de mardi à ce mercredi 28, a fait savoir son médecin personnel. Il s'est éteint dans son sommeil à l'âge de 93 ans.

La santé de Shimon Peres était précaire depuis déjà plusieurs mois. Ce décès survient après une hospitalisation de deux semaines suite à un grave accident vasculaire cérébral. L'ancien chef d'Etat avait alors été admis à l'hôpital Tel-Hashomer de Ramat Gan, proche de Tel-Aviv, où il est décédé entouré de ses proches. Il avait déjà fait deux crises cardiaques en janvier dernier.

Dernier de la génération des pères fondateurs de l'Etat d'Israël, créé en 1948 sous l'égide de David Ben Gourion, Shimon Peres demeurera également comme l'un des principaux acteurs de la recherche de la paix avec la Palestine. Il avait largement participé à l'élaboration des accords d'Oslo de 1993. Un engagement qui lui vaudra le prix Nobel de la paix l'année suivante.

Illustrés par la poignée de main historique entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin (co-récipiendaires du Nobel 1994) sous l'œil de Bill Clinton, ces accords avaient notamment permis la reconnaissance d'une autorité palestinienne aux pouvoirs limités. Toutefois, les évènements ont depuis remis en cause l'efficacité de ce qui apparaissait à l'époque comme un pas de géant face à un conflit déjà vieux de plusieurs dizaines d'années.

Shimon Peres n'est pourtant pas vu par tous comme un artisan de la paix, notamment par les Palestiniens qui lui reprochent d'avoir cautionné les premières colonies juives en Cisjordanie, aujourd'hui au cœur des tensions. Il est également considéré comme le père du programme nucléaire israélien.

Les dirigeants du monde entier, qui avaient déjà fait part de leur soutien durant l'hospitalisation du prix Nobel, ont salué sa mémoire: "Une lumière s'en est allée mais l'espoir qu'il nous a donné brûlera pour toujours", a déclaré Barack Obama.

"Avec Shimon Peres, Israël perd un homme d'Etat illustre, la paix un ardent défenseur et la France un ami fidèle", a réagi François Hollande.

"Même dans les heures les plus difficiles, Peres restait optimiste quant aux perspectives de réconciliation et de paix", a twitté le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Shimon Peres restera comme un symbole de la recherche de la paix entre Israël et la Palestine, et de la difficulté à la faire émerger.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-