Ouragan Maria: Donald Trump s'emporte contre les habitants de Porto-Rico qui "veulent qu'on fasse tout pour eux"

Ouragan Maria: Donald Trump s'emporte contre les habitants de Porto-Rico qui "veulent qu'on fasse tout pour eux"

Publié le :

Dimanche 01 Octobre 2017 - 17:37

Mise à jour :

Dimanche 01 Octobre 2017 - 17:38
Donald Trump a créé une nouvelle polémique en attaquant la maire de San Juan qui s'est plainte de la lenteur de l'aide fédérale apportée à Porto Rico, alors que la population continue de souffrir d'un manque d'électricité et d'eau potable, après le passage de l’ouragan Maria.
© SAUL LOEB / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Enième polémique déclenché par Donald Trump. Dans une série de tweets le président américain s'en ait pris aux habitants de l'île de Porto-Rico, administrée par les Etats-Unis. Le locataire de la Maison-Blanche s'est agacé que les autorités locales reprochent au gouvernement américain de ne pas agir assez vite pour les aider après le passage de l'Ouragan Maria.

"Quel médiocre leadership de la part de la maire de San Juan et d'autres à Porto Rico", s'est emporté Trump. "Ils sont incapables de mettre leurs employés au travail pour aider", a-t-il également tweeté.

Et d'ajouter, depuis son golf de Bedminster dans le New Jersey  où il passe le week-end: "Ils veulent que l'on fasse tout pour eux, alors que ce devrait être un effort de toute la communauté. 10.000 employés fédéraux en ce moment sur l'île font un travail fantastique".

Carmen Yulin Cruz, a été particulièrement virulente dans ses critiques de la réponse mise en oeuvre par l'Etat fédéral. Elle arborait vendredi sur les chaînes de télévision américaines un tee-shirt noir avec l'inscription "Aidez-nous. Nous sommes en train de mourir".

"Je ne peux pas comprendre que la plus grande nation du monde ne puisse pas organiser la logistique pour une petite île", avait-elle lancé lors d'une conférence de presse. "J'ai en assez d'être polie. J'ai en assez d'être politiquement correcte. Je suis folle de rage", avait-elle ajouté.

L'édile a également partagé sur son compte Twitter un article du Washington Post sur "le week-end perdu" de Donald Trump, au plus fort de la crise, alors que le président résidait dans son golf de Bedminster.

L'ouragan Maria a causé des dégâts immenses sur les infrastructures, avec notamment des coupures de routes, d'eau, d'électricité et des télécommunications pendant plusieurs jours.

Les premières cargaisons d'aide - vivres, eau, carburant, générateurs - ne sont pas parvenues aussi vite que pour le Texas et la Floride, touchés respectivement par les ouragans Harvey et Irma fin août et début septembre. Donald Trump avait justifié vendredi 29 les difficultés d'acheminement de l'aide par le fait que Porto est "une île entourée d'eau, beaucoup d'eau, l'eau de l'océan".

Les habitants de Porto Rico réagissaient samedi avec stupeur aux propos de Donald Trump fustigeant les autorités de l'île qui "veulent que l'on fasse tout pour eux".


Commentaires

-