Piratage de l'élection américaine: Vladimir Poutine n'expulsera pas de diplomates américains

Piratage de l'élection américaine: Vladimir Poutine n'expulsera pas de diplomates américains

Publié le :

Vendredi 30 Décembre 2016 - 15:51

Mise à jour :

Vendredi 30 Décembre 2016 - 16:09
Vladimir Poutine n'expulsera pas de diplomates américains en réaction à l'expulsion ordonnée jeudi par l'administration Obama de 35 personnes considérés comme des agents russes. Elle fait suite à des soupçons de piratage informatique durant l'élection présidentielle américaine.
©Ria Novosti/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vladimir Poutine "ne va expulser personne". Vendredi 30, Le président russe a calmé le jeu pour éviter une rupture diplomatique entre les Etats-Unis et la Russie. Retoquant la proposition de son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, d'obliger 31 diplomates de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou et quatre diplomates du Consulat général américain à quitter le territoire.

L'escalade a commencé avec la décision de Washington d'expulser 35 personnes accusées d'être des membres des services de renseignement russes et de fermer deux sites russes à New York et dans l'Etat du Maryland, près de Washington, considérés comme des bases utilisés par ces agents. Une mesure de rétorsion utilisée par l'administration américaine car elle soupçonne la Russie d'avoir orchestré des piratages informatiques durant l'élection présidentielle du 8 novembre. Ces attaques ont mené au vol et à la publication de milliers d'emails de responsables démocrates, brouillant le message de la candidate Hillary Clinton. Un rapport de la CIA qui a fuité dans la presse, affirmait que Moscou avait mené ces opérations pour favoriser l'élection de Donald Trump. Le candidat républicain ayant souvent loué les qualités de dirigeant du président russe.

Barack Obama a précisé que les sanctions ne s'arrêteraient pas là et prévenant que les Etats-Unis prendront d'autres mesures y compris des opérations secrètes. Le président américain a ordonné qu'un rapport complet sur les piratages informatiques menés pendant la campagne présidentielle lui soit remis avant son départ de la Maison-Blanche.

Le Kremlin a rejeté "catégoriquement" ces "accusations infondées", et a accusé Washington de vouloir "détruire" ses relations avec Moscou. Si Vladimir Poutine exclut d'expulser des diplomates américains. Le président russe se réserve "le droit de prendre des mesures de rétorsion", et "restaurera les relations russo-américaines au vu de ce que sera la politique du président américain élu Donald Trump".

Vladimir Poutine n'expulsera pas de diplomates américains de Russie.


Commentaires

-