Pour la première fois, la propagande de l'Etat islamique montre des femmes au combat

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pour la première fois, la propagande de l'Etat islamique montre des femmes au combat

Publié le 09/02/2018 à 14:21 - Mise à jour à 14:51
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Des images montrant des femmes appartenant à l'Etat islamique au combat ont été diffusées par l’organisation terroriste. Si l'implication de ces combattantes n'a qu'un but de propagande, il s'agit tout de même d'un première.

C'est une petite révolution pour le propagande de l'Etat islamique. Pour la première fois dans une vidéo diffusée par son agence, Al Hayat Media Center, la communication du groupe djihadiste a produit des images de femmes de l'organisation au combat.

La vidéo en question a été mise en ligne le 8 février dernier. Elle illustre des combats contre les Forces démocratiques syriennes (coalition arabo-kurde), dans la province de Deir Ezzor en Syrie, où le groupe djihadiste conserve un contrôle sur une mince bande de territoire située au nord de l'Euphrate.

On peut voir furtivement des femmes armées et en niqab dans un camion. Puis, on voit une combattante manœuvrer avec une escouade essentiellement masculine, et enfin l'une d'elle en train de tirer avec un fusil d'assaut de type AK. Il semble toutefois que ces séquences relèvent plus d'un caratère propagandiste qu'opérationnel à proprement parler.

Comme l'affirme une source bien informée à France-Soir, ces images montrent une évolution dans la propagande de l'EI. "Elles suivent celles de la bataille de Raqqa qui montraient des femmes incendier des broussailles pour masquer l'observation aérienne, et les femmes kamikazes utilisées notamment à la fin de la bataille de Mossoul", précise cet observateur avisé de la stratégie militaire de Daech.

La même vidéo met également en scène des combattants blessés ou infirmes en première ligne. Ce dernier cas n'est cependant pas nouveau, l'EI utilisant souvent des hommes gravement touchés comme mitrailleur pour couvrir l'avance des VBIED (véhicule kamikaze improvisé) lors d'opérations suicides voire directement aux commandes de ces derniers.

Lire aussi - Attentats terroristes: l'Etat islamique poursuit ses menaces

L'implication au combat de ce qui semble être le ban et l'arrière-ban des troupes de l'Etat islamique n'est en rien anecdotique. Elle témoigne surtout de la volonté des djihadistes de montrer que, malgré les lourds revers qu'ils ont subi, ils restent entièrement engagés dans une stratégie d'opposition armée et que "la mobilisation est générale" comme le confirme la source interrogée.

Sur son compte Twitter, le journaliste de France 24 Wassim Nasr rappelle par ailleurs qu'en septembre dernier l'EI avait rendu légitime le djihad armé pour les femmes et les enfants dans une vidéo. Cette dernière comprenait également des incitations à commettre des attentats en Occident, en Russie et en Chine.

La publication de cette vidéo de l'Etat islamique intervient alors qu'en France, on s'interroge sur le sort des femmes et des enfants de djihadistes français, récemment capturés par les forces kurdes en Syrie.

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La propagande l'EI a dévoilé pour la première fois des images de femmes au combat.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-