Pour prouver qu'il n'est pas raciste, l'avocat de Trump publie des photos de lui avec des amis noirs

Pour prouver qu'il n'est pas raciste, l'avocat de Trump publie des photos de lui avec des amis noirs

Publié le :

Jeudi 17 Août 2017 - 15:40

Mise à jour :

Jeudi 17 Août 2017 - 15:54
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour prouver qu'il n'est pas raciste, l'avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a jugé bon de poster mercredi sur son compte Twitter une mosaïque de photos de lui avec ses amis noirs. Un post qui a suscité sur le réseau social des réactions très contrastées.

Les propos de Donald Trump, en réaction aux violentes manifestations racistes qui ont eu lieu dans la ville de Charlottesville (Etats-Unis), ne cessent de mettre ses proches dans l'embarras. Pour rappel, le président des Etats-Unis a estimé il y a quelques jours qu'il y avait des "gens très bien des deux côtés" lors de ce rassemblement, lequel avait réuni le 12 août dernier de centaines de néonazis et de suprémacistes blancs, dont plusieurs se revendiquaient du Ku Klux Klan. Au total, trois personnes y ont trouvé la mort: deux policiers et une jeune militante antiraciste.

Des propos qui n'ont pas manqué de susciter la polémique. Alors pour prouver qu'il n'est pas raciste, l'avocat du président, Michael Cohen, a par exemple jugé bon de poster mercredi 16 sur son compte Twitter une mosaïque de photos de lui avec ses amis noirs. "En tant que fils d'un survivant de l'Holocauste, je n'ai aucune tolérance pour le racisme. Soutenir @POTUS (le compte officiel du président américain) et @realDonaldTrump (le compte personnel du président) ne fait pas de moi un raciste", a-t-il écrit en légende.

Mais son message n'a pas eu, semble-t-il, l'effet escompté. Retweeté plus de 3.200 fois et liké plus de 9.400 fois, son post a recueilli des réactions très contrastées. Alors que certains ont salué sa démarche, d'autres en revanche se sont moqués de cette initiative. Et comme l'a rappelé Slate, Donald Trump avait lui aussi usé de cette stratégie lors de la campagne présidentielle. Pour rappel, après avoir eu des propos anti-immigrés, le milliardaire s'était finalement pris en photo avec un tacos, marquant en légende de son post: "J'aime les Hispaniques".

En France aussi, certains semblent adeptes de cette pratique. Mise en cause en 2012 pour avoir appelé les électeurs du FN "partageant ses valeurs" à voter pour elle aux législatives, Nadine Morano s'était elle aussi dédouané de toute forme de racisme en racontant qu'elle avait un ami étranger. "Me faire passer pour quelqu'un qui serait raciste, alors que j'ai des amis qui sont justement Arabes, et dont ma meilleure amie qui est Tchadienne, donc plus noire qu'une Arabe, je trouve ça choquant", avait-elle ainsi déclaré. Une réplique qui avait marqué les esprits.

L'avocat de Donald Trump a publié sur Twitter une mosaïque de photos de lui avec ses amis noirs pour prouver qu'il n'est pas raciste.

Commentaires

-