Présidentielle américaine: Donald Trump accusé d'attouchements sexuels

Présidentielle américaine: Donald Trump accusé d'attouchements sexuels

Publié le :

Jeudi 13 Octobre 2016 - 10:23

Mise à jour :

Jeudi 13 Octobre 2016 - 10:53
©Kena Betancur/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des témoignages de harcèlement à l'encontre de Donald Trump se sont multipliés ces derniers jours. Mercredi ce sont deux femmes qui ont livré leur vérité au "New York Times".

Mercredi 12 dans le New York Times a livré de nouvelles révélations concernant Donald Trump. En effet, le candidat républicain qui a déjà défrayé la chronique ces derniers jours à la suite de la divulgation d'un document vidéo dans lequel il tenait des propos désobligeant envers les femmes se voit maintenant accusé d'attouchements sexuels.

Dans les pagesdu journal, Jessica Leeds et Rachel Crooks ont déclaré avoir subi des gestes déplacés du candidat républicain à leur égard. Après avoir gardé le silence pendant plusieurs années, elles disent avoir choisi d'en sortir suite aux excuse qu'a fournies le candidat républicain à la suite de ses propos sexistes.

En effet dans cette vidéo il affirme: "quand vous êtes une star, elles vous laissent faire. Vous pouvez tout faire même les attraper par …". Le candidat s'est alors excusé, ajoutant qu'il ne s'était jamais comporté de cette manière.

Jessica Leeds accuse Donald Trump de gestes déplacés dans un avion alors qu'elle était assise à côté de lui et ce il y a plus de trente ans. La seconde, Rachel Crooks, a affirmé au journal américain que le candidat républicain l'avait embrassée contre son grès en 2005 alors quelle travaillait comme réceptionniste à la Trump Tower.

"Cet article tout entier est de la fiction, et le fait que le New York Times lance ces accusations complètement fausses à propos de la personnalité de M.Trump sur un tel sujet est dangereux. (…) Le fait que ces témoignages ne soient rendus publics que des décennies plus tard dans le dernier mois de la campagne présidentielle devrait être suffisant", a affirmé le porte parole du candidat Jason Miller.

Mais deux autres médias américains sont venus enfoncer le clou de ce qui ressemble à un grand déballage médiatique des agissements du candidat républicain. En effet, le Palm Beach Post et une chaîne du réseau NBC dévoilent que deux autres femmes disent avoir été victimes de Donald Trump. Mindy McGillivray affirme avoir subi des attouchements dans la propriété du milliardaire il y a 13 ans. Cassandra Seales, une ancienne miss Washington, affirme elle avoir été victime de tels agissements en 2013.

Lui-même interrogé par le New York Times au téléphone, Donald Trump a affirmé que "rien de tout cela ne s'est jamais produit" et qu'il poursuivrait en justice le journal si les témoignages des deux femmes étaient publiés.

 

De nouvelles déclarations de femmes viennent entacher la campagne présidentielle du candidat républicain.


Commentaires

-