Primaires américaines: Ted Cruz et Hilary Clinton vainqueurs en Iowa

Primaires américaines: Ted Cruz et Hilary Clinton vainqueurs en Iowa

Publié le 02/02/2016 à 18:23 - Mise à jour à 18:26
©Justin Sullivan/Getty images North america/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Le premier vote des primaires américaines s'est déroulé lundi dans l'Iowa. Côté républicains, Ted Cruz l'emporte l'Iowa devant Donald Trump et Marco Rubio. Chez les démocrates, Hillary Clinton devance très légèrement Bernie Sanders.

L'Iowa était lundi 1er février le premier Etat américain à voter pour désigner les candidats démocrates et républicains qui s'affronteront lors de l'élection présidentiel de novembre prochain. Et ce premier vote à réserver son lot de surprise.

En effet, dans le camp démocrate, si l'on annonçait une victoire nette d'Hillary Clinton face au sénateur du Vermont Bernie Sanders, très à gauche, il n'en fut rien. En effet, dans certaines circonscriptions, les deux candidats ont dû être départage à "pile ou face" comme le veut la règle électorale en cas d'égalité. Au final, l'ancienne Première dame l'emporte d'une courte tête (Clinton 49,9% des voix et Sanders 49,6%) face à son adversaire, qui bénéficie d'une bonne image chez les jeunes. Le retrait du "troisième candidat", l’ancien gouverneur du Maryland Martin O’Malley, provoqué par un résultat particulièrement piteux (0,6 %), officialise le duel inattendu qui domine la course à l’investiture démocrate.

Chez les Républicains, c'est le très conservateur sénateur du Texas, Ted Cruz qui devance le magnat de l'immobilier et favori des sondages, le truculent Donald Trump (27,7% de suffrages contre 24,1%). Donald Trump a mené une campagne iconoclaste reposant davantage sur les grands meetings et les réseaux sociaux que sur l'organisation de terrain tandis que Ted Cruz s'est appuyé sur le maillage militant de ses principaux soutiens, les chrétiens évangélistes, nombreux dans l'Iowa et sur une campagne de terrain qui lui ont permirent de l'emporter. "Aujourd’hui, l’Iowa a prévenu que le vainqueur de la primaire républicaine et le futur président des Etats-Unis ne serait pas choisi par les médias", a-t-il lancé, en référence à la couverture médiatique exceptionnelle dont bénéficie Donald Trump.

A noter une grosse percée du jeune sénateur de Floride, Marco Rubio, qui finit à un petit point de Trump et pourrait bien devenir le candidat de la droite américaine "normale". Il sera soutenu par tous les pontes du Parti Républicain contre Trump et Cruz considérés comme des populistes.

Jeb Bush, frère de l'ancien président, se contente lui d'un faible 3%. Il semble d'ores et déjà hors course comme le reste des candidats républicains.

Les choix de l’Iowa, l'un des plus petits Etats des Etats-Unis, anticipent rarement ce qui se passe ensuite dans les autres Etats. Côté républicain, il a ainsi une fâcheuse tendance à sélectionner les futurs perdants des primaires. 

Auteur(s): Maxime Macé


PARTAGER CET ARTICLE :


Hillary Clinton l'emporte d'une courte tête dans l'Iowa dans la course à l'investiture démocrate.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-