Prise d'otages à Sydney: le terroriste a évoqué quatre bombes

Danger

Prise d'otages à Sydney: le terroriste a évoqué quatre bombes

Publié le :

Lundi 15 Décembre 2014 - 11:26

Mise à jour :

Lundi 15 Décembre 2014 - 11:29
Le quartier d'affaire de Sydney est bouclé ce lundi matin à cause d'une prise d'otage. Un homme est retranché dans un café de Martin Place avec une quinzaine de personnes retenues contre leur gré.
©Jason Reed/Reuters
PARTAGER :
-A +A

L'homme qui retient en otage une quinzaine de personnes dans un café du centre de Sydney depuis ce lundi matin a fait parvenir ses revendications à la police. Il aurait demandé à obtenir un drapeau noir de l'Etat islamique et a s'entretenir avec le Premier ministre australien Tony Abbott. Plus inquiétant, il a également affirmé que quatre bombes avaient été posées, deux dans le café et deux autres dans d'autres endroits de Sydney a rapporté la télévision Channel Ten.

La police australienne aurait identifié le preneur d'otages mais a demandé aux médias de ne pas publier son nom, rapportent plusieurs journaux australien. L'homme serait connu des services de police. Cinq personnes, dont deux serveuses, ont pu sortir de l'établissement sans qu'on sache dans l'immédiat si elles se sont enfuies ou si elles ont été libérées.

Peu avant l’annonce de la crise, la police avait annoncé l’arrestation d’un homme à Sydney dans le cadre d’une enquête sur la préparation d’attentats en Australie. Le suspect, âgé de 25 ans, a été interpellé dans le cadre "d’investigations en cours sur la préparation d’un attentat sur le territoire australien et l’aide au voyage de citoyens australiens vers la Syrie pour participer à des activités armées", selon un communiqué de la police.

Plusieurs dizaines de policiers, lourdement armés, sont actuellement déployés autour du café alors que les négociations avec le preneur se poursuivent. Le Premier ministre australien, Tony Abbott a appelé ses concitoyens au calme, "le but de la violence politique, c'est de faire peur aux gens pour qu'ils ne soient plus eux-mêmes. L'Australie est une société pacifique, ouverte et généreuse. Rien ne doit changer cela et c'est pour cela que je demande aux Australiens de vaquer à leurs occupations habituelles".

Les leaders de plus d'une quarantaine d'organisations musulmanes australiennes ont publié un communiqué de presse dans lequel ils condamnent fermement "cet acte abject".

 

Les forces de l'ordre australiennes sont actuellement déployées autour des lieux de la prise d'otage.

Commentaires

-