Rand Paul: "L’élite [de Davos] veut un gouvernement mondial, ce n’est pas une théorie du complot"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 juin 2022 - 20:30
Image
Rand Paul sur Fox News le 26 mai
Crédits
Capture d'écran FranceSoir
Le sénateur américain Rand Paul sur la chaine américaine Fox News.
Capture d'écran FranceSoir

Ce n'est pas une théorie du complot que d’affirmer que le Forum de Davos cherche à établir un gouvernement mondial, c'est « la mission qu’ils se sont ouvertement donnés », a lancé le sénateur américain Rand Paul sur la chaine Fox News jeudi 26 mai, alors invité dans l’émission Primetime présentée par Jesse Watters.

Durant cette interview, l’homme politique a étrillé les grands dirigeants politiques, grand patrons, économistes et journalistes réunis du 22 au 26 mai dans la station de ski helvétique de Davos, en Suisse pour le rendez-vous annuel organisé par la fondation à but non lucratif du Forum économique mondial (World Economic Forum, WEF). « Ils n’ont que faire des gens. Ils ne côtoient pas de gens comme nous », s’est-il exclamé.

Le sénateur Rand Paul a insisté sur le fait que l’avènement de ce gouvernement mondial serait synonyme de fin de la démocratie, qui serait remplacée par une bureaucratie « élitiste » : « Il s’agirait d’un gouvernement mondial qui ne vous autoriserait pas à exercer un quelconque droit de vote. Ce serait un terrible cauchemar. » Et d’ajouter : « Nous avons déjà du mal avec notre bureaucratie aux États-Unis, parce que nous n’élisons pas ces bureaucrates. […] Pouvez-vous imaginer la bureaucratie mondiale de tous ces élitistes dans leurs jets privés qui dirigeraient notre pays sans que nous ayons le droit de voter ? Je suis totalement contre. »

Le républicain de 59 ans poursuit en soulignant que les personnes qui dénonçaient le projet de gouvernance mondiale étaient auparavant traitées de « complotistes » : « Ils avaient l’habitude d’appeler les gens qui parlaient du gouvernement mondial, ils avaient l’habitude de dire, "oh, c’est une théorie complotiste". Nous disions toujours : "Non. C’est la mission qu’ils se sont ouvertement donnés". Ils le disent à chaque réunion », explique le sénateur du Kentucky, qui met en garde sur les conséquences de la perte de souveraineté qui accompagnerait la mise en œuvre de ce projet : « L’absence de souveraineté signifie absence de liberté. Et cela signifie aussi absence de responsabilité [devant les administrés], explique le sénateur qui rappelle que « c’est complètement antithétique de tout ce que notre pays représente ».

En vue de « lutter contre la prochaine pandémie » et « réduire les émissions de carbone », le sénateur alerte sur les velléités des membres de Davos d’instaurer un système de surveillance numérique des populations : « La vie privée n’est pas une préoccupation pour ce genre de personnes. […] Ils veulent suivre tout le monde avec un QR Code ». Et de conclure : « C’est très inquiétant ».

Voir aussi : États-Unis : le sénateur Rand Paul charge le Dr Fauci: “il est une menace pour les Américains“

À LIRE AUSSI

Image
Rand Paul
États-Unis : le sénateur Rand Paul charge le Dr Fauci: “il est une menace pour les Américains“
Le sénateur Rand Paul s’en est vertement pris au Dr Fauci, immunologue et conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire, lors d’une audition du Sénat américai...
12 janvier 2022 - 21:28
Politique
Image
Tomi Lahren
"Qui est stupide maintenant ?" : suite à l’étude Hopkins, Tomi Lahren atomise les "enfermistes"
« Les mesures de confinements ont eu peu, voire aucun effet sur la mortalité au Covid-19 ». Telle est la conclusion d’une méta-analyse issue de la prestigieuse univers...
13 février 2022 - 19:07
Politique
Image
Candace Owens et Rand Paul
Aux Etats-Unis, des voix dissidentes sur l'Ukraine dans le camp conservateur
CHRONIQUE — Si aux États-Unis, le consensus sur la poursuite d’une politique farouchement hostile à toute lecture critique du conflit Russie-Ukraine demeure tout aussi...
18 mars 2022 - 20:12
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don