Reconnaissance de la Palestine: Netanyahou met en garde la France

Reconnaissance de la Palestine: Netanyahou met en garde la France

Publié le :

Dimanche 23 Novembre 2014 - 18:16

Mise à jour :

Dimanche 23 Novembre 2014 - 21:05
Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, met en garde la France sur la reconnaissance d'un État palestinien. Le Parlement votera sur la question le 2 décembre.
©Sipa
PARTAGER :
-A +A

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé ce dimanche à des journalistes que "la reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur". "C'est ce qu'ils ont à faire en ce moment en France quand on décapite des gens à travers le Proche-Orient, y compris un citoyen français?", a-t-il ajouté. "L'État d'Israël est le foyer du peuple juif, le seul État que nous avons et les Palestiniens qui exigent un État ne veulent pas nous reconnaître le droit d'avoir un État pour le peuple juif", a martelé Netanyahou alors que dans la journée un projet de loi qui prévoit de ne plus définir Israël comme un État "juif et démocratique" mais comme "l'État national du peuple juif" a été adopté par son gouvernement.

La Knesset devrait soumettre au vote ce texte, déjà très controversé, dans les prochains jours.

Une proposition socialiste débattue prochainement à l'Assemblée nationale "invite le gouvernement français à reconnaître l'Etat de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit". Ce texte sera débattu le 28 novembre, mais il ne sera voté que le 2 décembre.

La Suède a récemment reconnu l'Etat de Palestine, qui a le statut d'observateur à l'ONU depuis 2012, et les Parlements britanniques et espagnols ont appelé leurs gouvernements à le reconnaître également. Au total, 135 pays dans le monde ont reconnu la Palestine, selon l'Autorité palestinienne. Fin novembre un vote se déroulera  au Conseil de sécurité de l'ONU sur un calendrier pour la fin de l'occupation israélienne, mais il risque fort de se heurter au veto américain.

Benyamin Netanyahou hausse le ton sur la reconnaissance de la Palestine.


Commentaires

-