Référendum en Catalogne: de nouvelles manifestations ce jeudi après les arrestations

Référendum en Catalogne: de nouvelles manifestations ce jeudi après les arrestations

Publié le :

Jeudi 21 Septembre 2017 - 12:38

Mise à jour :

Jeudi 21 Septembre 2017 - 12:50
© LLUIS GENE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les indépendantistes catalans vont à nouveau se rassembler ce jeudi pour protester contre l'interdiction du référendum par la Cour constitutionnelle espagnole. Ils s'indignent aussi des arrestations d'une dizaine de hauts responsables régionaux survenues mercredi.

De nouvelles manifestations sont prévues ce jeudi 21 en Catalogne après les arrestations de hauts responsables régionaux, favorables au référendum d'indépendance. Le vote, prévu le 1e octobre prochain a été suspendu par la Cour constitutionnelle espagnole mais les indépendantistes catalans dénoncent la décision.

Pas plus tard que mercredi 20, la Guardia civil a appliqué l'ordre d'un tribunal de Barcelone en arrêtant 14 responsables du gouvernement catalan. Parmi eux, Josep Maria Jové le bras droit du vice-président catalan: une "attitude totalitaire" et une "atteinte aux libertés fondamentales" pour la Generalitat, siège du gouvernement.

En plus de 22 perquisitions réalisées, pas moins de neuf millions de bulletins de vote ont aussi été saisis dans un entrepôt. Mariano Rajoy, président espagnol farouche opposant au référendum, s'est empressé de préciser que toutes ces opérations avaient été réalisées "sur l'ordre d'un juge". Le gouvernement national, bien qu'hostile à l'indépendance, affirme donc ne pas avoir influé sur ces arrestations décidées en première instance par un tribunal. "N'allez pas plus loin. Revenez à la loi et à la démocratie. Ce référendum est une chimère", a lancé Mariano Rajoy.

Mais les indépendantistes catalans ont fait savoir leur mécontentement en se rassemblant dans de nombreuses villes comme Barcelone ou Gérone dès mercredi. Dans la nuit, les milliers de manifestants qui avaient investi le centre de la capitale de la Catalogne ont été invité par l'ANC, principal parti indépendantiste, à rentrer chez eux. Pas de signe d'abandon cependant: le rendez-vous était donné ce jeudi à midi devant la Cour d'appel de Catalogne.

Mercredi 20 déjà des indépendantistes s'étaient rassemblés.


Commentaires

-