Russie: une caricature interdite de Vladimir Poutine en travesti fait le buzz (Photo)

Russie: une caricature interdite de Vladimir Poutine en travesti fait le buzz (Photo)

Publié le :

Jeudi 06 Avril 2017 - 16:14

Mise à jour :

Jeudi 06 Avril 2017 - 16:51
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En Russie, les autorités ont interdit le partage d'une photo du président Vladimir Poutine maquillé de façon extravagante devant le drapeau multicolore de la communauté homosexuelle. Une censure qui a eu pour effet de rendre la publication du cliché virale.

En Russie, le partage sur Internet d'une photo du président Vladimir Poutine maquillé avec du rouge à lèvres et du mascara et posant devant le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté homosexuelle, a été interdit par les autorités, a rapporté The Moscow Times.

Le 11 mai 2016, le ministère russe de la Justice a rendu un jugement interdisant toute représentation de Vladimir Poutine en homosexuel. Les procès-verbaux de l'audience expliquent que l'image "suggère une prétendue orientation sexuelle non conforme du président ". Le cliché a été jugé "extrémiste" par les autorités russes citées par le Washington post. Par conséquent, il est devenu illégal et a été banni comme 4.074 autres contenus également considérés comme "extrémistes".

La photo en question est un montage créé en 2013 par A.V Tsvetkov, un internaute qui à plusieurs reprises a défié les autorités de son pays à travers ses publications caricaturales du président. Un signe de protestation contre le gouvernement russe qui en 2013 a interdit dans les écoles la "propagande pour les relations sexuelles non traditionnelles". A la suite de cette mesure des manifestants anti-homophobie ont décidé de défiler avec la caricature de Vladimir Poutine dans les rues.

La censure ne s'arrête pas au partage de la photo, le simple fait de la "liker" sur les réseaux sociaux est punissable d'une peine d'emprisonnement. Sauf qu'à vouloir censurer le cliché, le Kremlin a provoqué un phénomène viral qui a eu pour effet d'intensifier le partage du contenu interdit.

La photo a été bannie car considérée comme "extrémistes" par les autorités russes.

Commentaires

-