Salvador: accusée du meurtre de son bébé mort-né, elle est enfin acquittée

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Salvador: accusée du meurtre de son bébé mort-né, elle est enfin acquittée

Publié le 20/08/2019 à 12:16 - Mise à jour à 12:21
©Photo Oscar Rivera/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Evelyn Hernandez, une jeune femme de 21 ans accusée du meurtre de son bébé, qui était pourtant mort-né, a été acquittée lundi 19 août par le tribunal de Ciudad Delgado au Salvador.

Au Salvador, l'avortement est considéré comme un crime, que la grossesse soit la conséquence d'un viol ou non. Les femmes qui font une fausse couche sont souvent accusées de l'avoir provoquée, et quand le bébé est mort-né, elles peuvent être arrêtées pour meurtre. C'est ce qui est arrivé à Evelyn Hernandez.

Cette jeune femme a été violée par un membre d'un gang et elle est tombée enceinte. Menacée de mort par son agresseur, elle n'avait pas porté plainte et avait caché sa grossesse. Mais elle avait accouché d'un bébé mort-né et avait alors été incarcérée pour homicide aggravé.

En juillet 2017, elle avait été condamnée à 30 ans de prison. En février dernier, la Cour suprême avait cassé ce jugement et elle avait été libérée après avoir passé 33 mois en prison. Elle était toutefois toujours considérée comme responsable de la mort de son bébé.

Lire aussi: Salvador - une étudiante violée condamnée à 30 ans de prison pour avoir accouché d'un enfant mort-né

Mais lundi 19 août, le tribunal de Ciudad Delgado l'a enfin acquittée pour ce crime qu'elle n'a pas commis.

Son avocate et ses proches ont crié victoire sur les réseaux sociaux et ont bien souligné que le combat ne s'arrêterait pas là. Car Evelyn Hernandez n'était pas le seul cas. Au Salvador, seize femmes sont toujours emprisonnées pour homicide aggravé suite à un avortement, une fausse couche ou un bébé mort-né.

Voir aussi:

Une Salvadorienne libérée après 15 ans de prison pour fausse couche

Salvador: libre après 11 ans de prison pour une fausse couche

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Evelyn Hernandez, une jeune femme de 21 ans, originaire du Salvador, vient d'être acquittée du meurtre de son bébé, qui était mort-né.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-