Etats-Unis: des militaires chargés de la protection de Mike Pence sanctionnés pour avoir invité des femmes dans un hôtel sécurisé

Etats-Unis: des militaires chargés de la protection de Mike Pence sanctionnés pour avoir invité des femmes dans un hôtel sécurisé

Publié le :

Vendredi 25 Août 2017 - 14:45

Mise à jour :

Vendredi 25 Août 2017 - 15:02
© Martin BERNETTI / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des militaires hauts gradés de l'armée américaine, affectés à la protection du vice-président Mike Pence, ont récemment été relevés de leurs fonctions et réassignés à d'autres postes pour avoir laissé entrer des femmes inconnues dans une zone sécurisée, lors d'un déplacement en Amérique latine.

Nouveau scandale sexuel dans l'armée américaine? Des militaires hauts placés, qui ont récemment effectué une mission de protection du vice-président des Etats-Unis Mike Pence lors d'un déplacement en Amérique du Sud, ont été sanctionnés par leur direction pour avoir ramené des femmes inconnues dans l'hôtel sécurisé où ils étaient en mission.

Un porte-parole du Pentagone a expliqué à la chaîne américaine NBC, qui a publié l'information jeudi 24, que "les individus concernées ont été réaffectés au sein de l'armée". Il ne s'agit donc pas de licenciements.

Une enquête interne a tout de même été ouverte pour déterminer d'une part qui étaient ces personnes et le niveau d'implication de chaque militaire. A noter que l'équipe de Mike Pence a eu accès aux vidéos de surveillance.

Les faits se sont déroulés lors d'un voyage diplomatique dans des pays d'Amérique latine, ce mois d'août. Mais les sources officielles ne s'accordent pas sur un pays en particulier. Impossible à l'heure actuelle, ce vendredi 25 après-midi, de savoir si l'incident s'est produit en Colombie ou au Panama. Une source interne à la Maison Blanche a de son côté expliqué que Mike Pence n'avait pas encore quitté les Etats-Unis quand c'est arrivé. Sa sécurité n'aurait donc pas été directement remise en cause.

Rien ne dit non plus si ces femmes étaient complètement inconnues aux militaires avant les faits. De plus, "rien ne prouve que les femmes invitées à l'hôtel étaient des prostituées", ont expliqué les officiels en charge des investigations.

NBC a rappelé qu'en 2012, un scandale sexuel similaire s'était produit sur un voyage présidentiel de Barack Obama. Huit membres des services secrets, qui effectuaient des repérages avant l'arrivée du président en Colombie, avaient été licenciés après avoir ramené des prostituées dans leurs chambres.

Mike Pence a récemment effectué des déplacements officiels en Colombie, Argentine, Chili et Panama. L'incident avec sa garde rapprochée s'est produit dans un de ces pays.


Commentaires

-