Shimon Peres: "je suis favorable à un Etat palestinien"

Conciliation

Shimon Peres: "je suis favorable à un Etat palestinien"

Publié le :

Jeudi 18 Décembre 2014 - 08:42

Mise à jour :

Jeudi 18 Décembre 2014 - 08:45
Shimon Peres était l'invité exceptionnel d'Europe-1 ce matin. L'ancien président d'Israël est revenu en détail sur les relations qu'entretiennent la Palestine et l'Etat hébreu.
©World Economic Forum
PARTAGER :
-A +A

La reconnaissance de l'Etat palestinien par l'Assemblée nationale et le Parlement européen

"Je ne suis pas sûr (qu'il aurait voté la motion, NDLR), pour plusieurs raisons  je suis moi-même en faveur d'un Etat palestinien. C'est une revendication légitime, mais la question se pose de comment y parvenir. Par un accord ou par de simples déclarations? Je crois que les déclarations sont plus aisées à faire mais elles ne constituent pas un accord: je préférerais emmener les deux pays vers une solution à deux Etats. Un Etat palestinien et un Etat israélien".

"Je suis favorable à un Etat palestinien".

"Je crois que cela est possible malgré toutes les critiques, cela prendra du temps peut-être: et bien, prenons le temps de parvenir à cet accord !"

"La France a joué un rôle historique que nous ne pouvons qu'apprécier. L'Europe aussi. Je recommanderais aujourd'hui de faire preuve de patience et d'épouser cette nouvelle ère du savoir qui s'ouvre devant nous pour embrasser nos différences".

"Il faut également faire appel au système de résolutions à l'ONU mais les résolutions ne sont que des résolutions! Il faut changer la situation sur le terrain, pas les résolutions".

 

La politique de Benyamin Netanyahou

"L'administration de Netanyahou ne semble pas obtenir de bons résultats. Je suivrais une politique différente".

 

Le Hamas

"Le Hamas n'a pas sa place dans l'ère moderne, ces gens veulent tuer".

 

L'antisémitisme

"L'antisémitisme n'a aucun avenir, aucun projet, aucune mission. Dans ce monde mondialisé, c'est une absurdité".

"Les décideurs français luttent activement contre l'antisémitisme. C'est une maladie, elle doit être guérie".

 

La paix au Proche-Orient

"Je verrai mon pays en paix, j'en suis sûr à 100%. Personne n'a cru à une paix avec l'Egypte; nous l'avons!".

 

Shimon Peres sur Europe-1 jeudi 18 décembre: "l'antisémitisme n'a aucun avenir, aucun projet, aucune mission".

Commentaires

-