Syrie: la Turquie révèle l'emplacement des forces spéciales françaises et américaines près de Raqqa

Syrie: la Turquie révèle l'emplacement des forces spéciales françaises et américaines près de Raqqa

Publié le :

Jeudi 20 Juillet 2017 - 09:55

Mise à jour :

Jeudi 20 Juillet 2017 - 10:12
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des forces spéciales françaises et américaines sont engagées dans la bataille de Raqqa en Syrie aux côtés des combattants kurdes. Une décision qui ulcère la Turquie qui a décidé de révéler emplacement de ces soldats par la voix de son agence de presse.

Une fuite qui pourrait avoir de graves conséquences. Anadolu, l'agence de presse gouvernementale turque, a donné l'emplacement de dix installations américaines en Syrie en révélant même parfois le nombre de soldats présents sur place. Selon l'agence, 200 soldats américains et 75 soldats des forces spéciales françaises se trouveraient dans un poste au nord de Raqqa. Cela même alors que ces troupes d'élites sont engagées auprès des Forces démocratiques syriennes (dominées par les milices kurdes) dans la bataille pour reprendre la vielle des mains de l'organisation Etat islamique.

Cette révélation a provoqué la colère de l'administration américaine. "Nous serions très inquiets si des responsables d'un allié de l'Otan mettaient volontairement en danger nos troupes en divulguant des informations confidentielles", a réagi Adrian Rankine-Galloway porte-parole du Pentagone. Et d'ajouter: "nous avons fait part de nos inquiétudes au gouvernement turc".

Le gouvernement français, pour sa part, n'a pas encore commenté les informations dévoilées par l'agence de presse turque.

Ces dix bases militaires (deux aérodromes et huit avant-postes) sont utilisées pour apporter un soutien au Parti de l'union démocratique kurde (PYD), et à sa branche armée, les Unités de protection du peuple kurde (YPG), qu'Ankara considère comme liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré comme une organisation terroriste en Turquie.

Toutefois les Occidentaux soutiennent militairement les combattants kurdes syriens, choisis comme le fer de lance des combats contre l'Etat islamique dans la région. Ainsi, Washington a annoncé récemment la fourniture d'armes lourdes aux troupes des YPG, qui en manquent cruellement dans leurs combats pour reprendre Raqqa à Daech. Une décision qui a provoqué l'ire du prédisent islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan. 

L'agence de presse turque Anadolu a révélé l'emplacement des forces françaises près de Raqqa.


Commentaires

-