Syrie: l'armée du régime continue d'avancer dans Palmyre

Syrie: l'armée du régime continue d'avancer dans Palmyre

Publié le :

Samedi 26 Mars 2016 - 12:56

Mise à jour :

Samedi 26 Mars 2016 - 14:12
L'armée syrienne poursuit ce samedi son offensive contre l'Etat islamique (EI) autour de la ville antique de Palmyre, rapportent les médias locaux et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
©Stringer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Appuyées par d'importants bombardements de l'aviation russe, les troupes au sol du régime de Damas sont entrées dans la cité antique de Palmyre. Egalement soutenue par des milices syriennes des Forces de défense nationale et les combattants du Hezbollah libanais, l'armée syrienne avait lancé début mars des offensives sur plusieurs fronts autour de la cité antique. 

Ce samedi 26 au matin, les loyalistes avaient annoncé avoir repris la citadelle de Palmyre, une information confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

La prise de Palmyre, tombée aux mains des djihadistes en mai 2015, marquerait le plus important revers enregistré par l'EI en Syrie depuis l'intervention de la Russie en septembre qui a inversé la tendance du conflit en faveur des troupes pro-Assad. Palmyre est devenu un symbole en Syrie de la lutte contre l'Etat islamique mais aussi de la barbarie de l'organisation, qui a détruit plusieurs de ses monuments millénaires. Mais elle a aussi une valeur stratégique car elle ouvre la porte de l'est du pays, et notamment des champs pétroliers de Deïr Ezzor, ainsi que la route de l'Irak, où Daech est également en difficulté.

Toutefois, les combats font toujours ragent dans la ville moderne de Tadmor qui borde la cité antique où l'offensive des troupes de Damas est appuyé par un contingent des Gardiens de la Révolution iraniens. "L'armée arabe syrienne a pris le contrôle total de la localité d'al-Amiriyah, près de Palmyre après de violents combats avec les terroristes de Daech (acronyme arabe de l'EI)", a affirmé la télévision officielle. Toutefois, les combattants djihadistes contrôlent toujours une bonne partie de la ville moderne.

A noter que l'aviation américaine a mené une frappe contre une position djihadiste à l'extérieur de Palmyre.

En Irak, l'armée régulière irakienne est engagée dans une vaste offensive afin de reconquérir Mossoul, appuyée par la coalition, les forces des milices chiites, les Peshmergas kurdes et des combattants des tribus sunnites de la région. Les combats se déroulent actuellement dans la localité de Makhmour à près de 80 kilomètres au sud de Mossoul. L'avancée des forces est toutefois assez lente car les djihadistes ont piégé de nombreuses zones qui freinent les coalisés. La bataille de Mossoul n'est donc pas encore d'actualité.

 

L'armée syrienne poursuit ce samedi son offensive contre l'Etat islamique (EI) autour de la ville antique de Palmyre.


Commentaires

-