Syrie: les rebelles syriens soutenus par Ankara annoncent avoir entièrement repris al-Bab, fief de l'Etat islamique

Libération

Syrie: les rebelles syriens soutenus par Ankara annoncent avoir entièrement repris al-Bab, fief de l'Etat islamique

Publié le :

Jeudi 23 Février 2017 - 16:47

Mise à jour :

Jeudi 23 Février 2017 - 16:53
La ville d'al-Bab en Syrie, tenue depuis novembre 2013 par l'Etat islamique, aurait été reprise ce jeudi par des groupes rebelles syriens proches de la Turquie. La ville était le dernier fief de Daech dans la région d'Alep.
©DR
PARTAGER :
-A +A

Les combats auront duré près de trois mois et ont été particulièrement violents. Trois groupes rebelles syriens, appuyés par l'armée turque, ont annoncé ce jeudi 23 avoir pris la ville d'al-Bab, dernier fief de Daech du gouvernorat (région administrative) d'Alep en Syrie. Les djihadistes s'étaient emparés de la ville en novembre 2013, imposant la charia et se livrant à des exactions qui ont fait fuir nombre d'habitants, dont la minorité chrétienne.

Les combats avaient débuté le 10 décembre dernier dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate", lancée par les autorités turques en août 2016, pour lutter contre l'Etat islamique et contrer les milices kurdes qui gagnaient du terrain près de la frontière turco-syrienne. Les rebelles syriens soutenus par Ankara formaient le gros des troupes déployés à cette occasion et le matériel lourd (chars, artillerie) provenaient des forces turques. La coalition arabo-occidentale contre l'Etat islamique et l'aviation russe ont également mené des frappes aériennes sur les positions djihadistes à al-Bab à la demande de la Turquie. Des brigades de l'Armée syrienne libre (ASL) ont également participé aux combats.

"Mercredi, nous avons pris le centre-ville qui était le quartier général de l'Etat islamique. Et ce matin vers 6 heures, nous avons parachevé l'opération", a affirmé le chef du groupe Al-Hamza. "Nous procédons au déminage des quartiers résidentiels", a indiqué de son côté, Ahmad Othmane, leaders de la division Sultan Mourad, l'un des principaux groupes rebelles engagés.

"Nous avons tué des dizaines de combattants de Daesh et évacué plus de 50 familles d'Al-Bab. Dans quelques heures, nos forces termineront le ratissage du reste de la ville et nous renforcerons nos lignes de défense", a souligné pour sa part Abou Jaafar, du Liwa al-Moutassem, composante de l'ASL.

Cette libération d'al-Bab est pour l'heure soumise à caution. L'Observatoire syrien des droits de l'homme a rapporté pour sa part que les rebelles ont pris près de la moitié des quartiers de la ville mais que des combattants de l'EI s'y trouvaient encore. Le ratissage de cette ville qui comptait près de 70.000 habitants au début du conflit syrien pour en débusquer les derniers djihadistes pourraient prendre des semaines. 

Les combats avaient débuté le 10 décembre dernier dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate".


Commentaires

-