Syrie: l'Etat islamique s'empare du nord de la cité antique de Palmyre

Auteur(s)
MM
Publié le 20 mai 2015 - 18:43
Image
Les ruines de la cité antique de Palmyre en Syrie sont menacées par l'Etat islamique.
Crédits
©Wikimedia Commons
Les troupes de l'Etat islamique progressent dans la cité de Palmyre en Syrie.
©Wikimedia Commons
Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) se sont emparés ce mercredi du nord de la cité antique de Palmyre, suscitant l’inquiétude pour ses trésors archéologiques et pour la population qu'abrite la ville moderne.

Alors que la semaine dernière, les troupes du régime de Bachar al-Assad avaient annoncé avoir repoussé les djihadistes de l'Etat islamique qui menaçaient d'entrer dans le cité de Palmyre au centre du pays, le groupe terroriste a repris son offensive. Les hommes d'Abou Bakr al-Baghdadi se sont emparés ce mercredi du nord de la cité antique, joyau archéologique de la région.

Après plusieurs heures de violents combats, les djihadistes ont pris "la totalité du nord" de Palmyre et "les soldats du régime se sont enfuis de cette partie qui représente un tiers de la cité", a expliqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) sur son site internet. L'ONG a annoncé que les combats ont fait de nombreuses victimes dans les deux camps qui se sont mutuellement bombardés à grand renfort d'artillerie.

La cité antique de Palmyre, vieille de plus de 2.000 ans, abrite des colonnades romaines, un théâtre antique et des tours funéraires célèbres dans le monde. Baptisée la "Perle du désert", la ville est située sur l'antique route de la soie et est classée au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1980. La ville moderne de Palmyre abrite pour sa part près de 100.000 habitants dont de nombreux réfugiés, menacés également par les exactions de l'Etat islamique.

Le site de Palmyre est d'une importance stratégique pour les djihadistes car c’est un nœud de communication entre Deir Ezzor, sur l’Euphrate, et la route qui va soit à Homs, soit à Damas. La région ouvre également sur le grand désert syrien, limitrophe de la province irakienne d'al-Anbar que l'Etat islamique contrôle déjà en grande partie avec la prise de la capitale régionale, Ramadi, le week-end dernier.

Face aux avancées du groupe islamiste radical en Syrie et en Irak, le gouvernement français a annoncé une réunion internationale le 2 juin à Paris pour évoquer "l’ensemble de la situation" dans ces deux pays, notamment en présence du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

 

À LIRE AUSSI

Image
En Syrie.
Syrie: les djihadistes de l'Etat islamique chassés de Palmyre par les troupes de Bachar al-Assad
Après avoir progressé dans la banlieue nord de Palmyre (centre de la Syrie), les combattants de l'Etat islamique ont été repoussés par les troupes fidèles à Bachar al-...
17 mai 2015 - 18:28
Politique
Image
Palmyre, en Syrie.
Syrie: l'Etat islamique exécute 23 civils dont 9 enfants et se rapproche de Palmyre
Les djihadistes de l'Etat islamique poursuivent leur progression vers la cité antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie, et ne seraient plus qu'à un kilomètre de ...
16 mai 2015 - 13:13
Politique
Image
Les ruines de la cité antique de Palmyre en Syrie sont menacées par l'Etat islamique.
Syrie: la cité antique de Palmyre menacée par l'Etat islamique, l'armée syrienne déploie des renforts
Les djihadistes de l'EI sont aux portes de la ville et du site antique de Palmyre en Syrie qui pourrait subir le même sort que Nimrod et Hatra en Syrie. A savoir être ...
15 mai 2015 - 16:34
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.